Vous lisez en ce moment
Jeux olympiques 2024 : LVMH se fait désirer

Jeux olympiques 2024 : LVMH se fait désirer

Voir la galerie

Les JO de Paris approchent à grands pas et il manque toujours un sponsor à l’appel. Le leader mondial du luxe, LVMH, en position de force, négocie ses conditions.

 

Il ne reste qu’un an et demi à attendre avant le début des Jeux Olympiques 2024. Le Comité d’organisation (Cojo) est quasiment fin prêt. Et il ne manque plus grand chose pour qu’il parvienne à boucler son volet sponsoring, fixé à plus de 1,2 milliard d’euros, soit près d’un tiers du budget global (environ 4,4 milliards). Il a d’ailleurs récemment été revu à la hausse de 400 millions d’euros supplémentaires, dont 127 millions pour le sponsoring.

 

Pour le moment, le pôle réunit des sponsors tels que BPCE, Sanofi, EDF, Orange et Carrefour. Après près de 80 % du budget atteint fin 2022 selon le Cojo, l’arrivée d’un dernier sponsor, dit partenaire de rang 1, dont le ticket d’entrée est estimé entre 100 et 150 millions d’euros, serait le très bienvenu. Le comité d’organisation, présidé par Jacques Lambert, a même qualifié cette signature « d’impérieuse nécessité ».

Voir aussi


 

Ce dernier sponsor tant attendu n’est autre que LVMH, qui visiblement, ne semble pas pressé pour donner sa réponse. « Nous discutons, et cela prend du temps » déclare l’un des membres du Cojo. Selon lui, cette attente est normale pour une telle transaction. Mais certains la trouvent anormalement longue, alors que les jeux démarrent dans peu de temps.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : ©Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0
Revenir en haut