Interparfums reprend les rênes de la mode chez Rochas.

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le spécialiste des Parfums va désormais s’occuper du marketing et de la communication du prêt-à-porter de la Maison Rochas,  sa propriété depuis 2015. Le licencié italien, Him Co, en conserve toutefois la production.

 

Rochas est décidément la Maison des grandes premières pour Interparfums.

 

Le spécialiste des parfums vient d’annoncer que « toutes les activités de marketing, de communication et de licence liées à la ligne de mode principale de Rochas” seront “désormais prises en charge par Interparfums« . 

 

Le licencié italien, Him Co, qui s’occupait jusqu’alors de ces différentes tâches,  se limitera désormais à la production du prêt-à-porter Rochas. 

 

Maîtrise globale

 

C’est la première fois qu’Interparfums va ainsi maîtriser globalement une marque, des parfums à la mode. 

 

En 2015, déjà, lorsque le groupe de Parfums avait racheté la Maison parisienne aux mains de Procter & Gamble, il était déjà sorti de sa zone de confort en devenant propriétaire d’une marque de mode. Jusqu’à présent, Interparfums se concentrait sur le  développement et la  production des fragrances sous licence pour des noms comme Balmain, Jimmy Choo, Montblanc ou  Repetto.

 

Dans un premier temps, il s’était d’abord concentré sur les Parfums Rochas, et avoir continué de déléguer la mode au licencié de l’époque, soit Onward Luxury Group (OLG), avant de se tourner, en 2017, vers l’italien Him Co.

 

Le buzz grâce à Charles de Vilmorin

 

Ces deux dernières années, Rochas est revenue en force dans le paysage de la mode, grâce à la nomination en 2021 à la tête de son  prêt-à-porter du jeune prodige Charles de Vilmorin. 

 

Dès le premier défilé à la Fashion Week de Paris, les collections colorées et poétiques du jeune homme de 26 ans, repéré par Jean-Paul Gaultier et Alber Elbaz, avaient été saluées. Preuve de la reconnaissance de ses talents par le secteur : il présidera le jury du Festival international de mode, de photographie et d’accessoires d’Hyères, du 12 au 15 octobre prochains.

 

L’annonce du départ de Charles de Vilmorin, en avril dernier, sans explication de cette séparation, avait donc surpris. Philippe Benacin avait bien sûr remercié, au nom du groupe, le jeune homme  “pour sa contribution à l’héritage de Rochas” et ajouté que “sa vision créative aura un impact durable sur l’univers de la marque ».

 

Reprise de la création par le Studio

 

En attendant une éventuelle nouvelle nomination à la tête de la mode, c’est le studio créatif de Rochas qui conçoit sa collection pour le Printemps Ete 2024, qui défilera en septembre prochain lors de la Semaine de la mode parisienne.

 

De façon générale, Interparfums a le vent en poupe. Il a revu récemment à la hausse son objectif de ventes pour l’ensemble de l’année 2023 à 770 millions d’euros, après les 706,6 millions d’euros de 2022. 

 

Sur son rapport annuel, le groupe indique que la marque Rochas a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 7% à 37,7 millions d’euros en 2022.  

 

L’éternité devant soi

 

Après le rachat, en 2015, l’objectif d’Interparfums était cependant d’atteindre 25 millions de chiffre d’affaires en 2016 et de le doubler à l’horizon 2020. 

 

Il reste donc du chemin à parcourir pour respecter ces vœux initiaux. 

 

Mais comme l’avait alors souligné Philippe Benacin, le Pdg d’Interparfums,  en 2015, lors du rachat de Rochas, « Comme nous devenons propriétaires de la marque et de ses archives, nous n’aurons pas de royalties à verser et nous avons l’éternité devant nous pour la développer, sans avoir de comptes à rendre ».

 

Rochas fêtera ses 100 ans en 2025. Avec un Adn d’abord ancré dans la mode, Marcel Rochas ayant ouvert sa Maison de Couture en 1925, avant de lancer ses premiers Parfums en 1936.

 

Lire aussi > L’Inde : un marché en plein essor pour le luxe

 

Photo à la Une : Photo à la Une : © Rochas [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le spécialiste des Parfums va désormais s’occuper du marketing et de la communication du prêt-à-porter de la Maison Rochas,  sa propriété depuis 2015. Le licencié italien, Him Co, en conserve toutefois la production.

 

Rochas est décidément la Maison des grandes premières pour Interparfums.

 

Le spécialiste des parfums vient d’annoncer que « toutes les activités de marketing, de communication et de licence liées à la ligne de mode principale de Rochas” seront “désormais prises en charge par Interparfums« . 

 

Le licencié italien, Him Co, qui s’occupait jusqu’alors de ces différentes tâches,  se limitera désormais à la production du prêt-à-porter Rochas. 

 

Maîtrise globale

 

C’est la première fois qu’Interparfums va ainsi maîtriser globalement une marque, des parfums à la mode. 

 

En 2015, déjà, lorsque le groupe de Parfums avait racheté la Maison parisienne aux mains de Procter & Gamble, il était déjà sorti de sa zone de confort en devenant propriétaire d’une marque de mode. Jusqu’à présent, Interparfums se concentrait sur le  développement et la  production des fragrances sous licence pour des noms comme Balmain, Jimmy Choo, Montblanc ou  Repetto.

 

Dans un premier temps, il s’était d’abord concentré sur les Parfums Rochas, et avoir continué de déléguer la mode au licencié de l’époque, soit Onward Luxury Group (OLG), avant de se tourner, en 2017, vers l’italien Him Co.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Rochas [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le spécialiste des Parfums va désormais s’occuper du marketing et de la communication du prêt-à-porter de la Maison Rochas,  sa propriété depuis 2015. Le licencié italien, Him Co, en conserve toutefois la production.

 

Rochas est décidément la Maison des grandes premières pour Interparfums.

 

Le spécialiste des parfums vient d’annoncer que « toutes les activités de marketing, de communication et de licence liées à la ligne de mode principale de Rochas” seront “désormais prises en charge par Interparfums« . 

 

Le licencié italien, Him Co, qui s’occupait jusqu’alors de ces différentes tâches,  se limitera désormais à la production du prêt-à-porter Rochas. 

 

Maîtrise globale

 

C’est la première fois qu’Interparfums va ainsi maîtriser globalement une marque, des parfums à la mode. 

 

En 2015, déjà, lorsque le groupe de Parfums avait racheté la Maison parisienne aux mains de Procter & Gamble, il était déjà sorti de sa zone de confort en devenant propriétaire d’une marque de mode. Jusqu’à présent, Interparfums se concentrait sur le  développement et la  production des fragrances sous licence pour des noms comme Balmain, Jimmy Choo, Montblanc ou  Repetto.

 

Dans un premier temps, il s’était d’abord concentré sur les Parfums Rochas, et avoir continué de déléguer la mode au licencié de l’époque, soit Onward Luxury Group (OLG), avant de se tourner, en 2017, vers l’italien Him Co.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Sporty & Rich x Hotel du Cap-Eden-Roc[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus