Horlogerie : les exportations suisses battent tous les records

Avec une forte demande provenant des Etats-Unis, les exportations horlogères suisses ont atteint un niveau historique.


Au mois de novembre 2022, les envois de montres suisses à l’étranger ont enregistré le plus haut résultat de leur histoire, dépassant les 2,4 milliards de francs suisses (2,53 milliards d’euros). En comparaison annuelle, cette envolée atteint 10,9%.

 

La performance sur les 11 mois 2022 dépasse déjà celle de toute l’année 2021, qui avait enregistré un total de 22,3 milliards de francs suisses (22,6 milliards d’euros). La croissance s’est en effet maintenue à un niveau élevé, dans la moyenne des dix mois précédents, souligne la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH). Depuis le début de l’année, la branche a exporté l’équivalent de 22,8 milliards de francs suisses (23,17 milliards d’euros), soit une progression de 11,9% par rapport à 2021 et 50% de plus qu’en 2020.

 

Ce record s’établit en partie grâce à la forte demande des Etats-Unis, qui confortent leur place de premier marché pour l’horlogerie suisse. La progression de la demande frôle les +33% pour des volumes atteignant les 400 millions de francs suisses (406 millions d’euros).

 

En revanche, la Chine (-11,5% à 212 millions de francs suisses) accuse une baisse pour le deuxième mois consécutif, après la reprise affichée durant l’été. Hong Kong (-8,9%) continue de chuter, alors que d’autres marchés asiatiques ont nettement progressé. C’est notamment le cas du Japon (+20%) et de Singapour (+29%).

 

De son côté, l’Europe n’est pas en reste et affiche une croissance moyenne de 8% en novembre, portée par le Royaume-Uni (+17,6%), l’Allemagne (+14,5%) et l’Italie (+20%).

 

La plus forte contribution à ce record est venue des montres en métaux précieux (+16%), qui ont généré plus de la moitié de la croissance. Le nombre de pièces total a légèrement diminué, tiré vers le bas par les montres en acier (-16%).

 

Lire aussi > Horlogerie suisse : le secteur devrait recruter près de 4 000 professionnels

 

Photo à la Une : © Baume et Mercier

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus