Vous lisez en ce moment
Hermès pourrait bien faire ses premiers pas dans le metaverse très prochainement

Hermès pourrait bien faire ses premiers pas dans le metaverse très prochainement

La célèbre marque française de luxe Hermès pourrait-elle faire ses premiers pas dans le metaverse bientôt ? C’est en tous cas ce que laissent penser les révélations de cet avocat spécialiste du dépôt de marque américain.

 

Hermès aurait déposé un Patent (brevet) en son nom pour l’exploitation de NFTs et de crypto-monnaies, mais aussi le développement dans les places de marché de biens virtuels, vêtements, chaussures et défilés de mode.

 

La marque de luxe Hermès poserait-elle ainsi les bases de son entrée dans le Web3.0? Le dépôt auprès de l’Office américain des brevets et des marques (USPTO) aurait été effectué le 26 aout selon les informations communiquées dans un tweet public par l’avocat spécialisé dans les marques sous licence Michael Kondoudis.

 

 

 

Le brevet comprendrait en effet l’exploitation d’un logiciel téléchargeable permettant de visualiser, de stocker et de gérer des biens virtuels, des objets de collection numériques, des crypto-monnaies et des NFT « pour une utilisation dans des mondes en ligne » , selon un dépôt effectué auprès de l’USPTO.

 

Parallèlement, Hermès a déposé des marques pour « des services de magasins de détail présentant des biens virtuels« , « l’offre d’un marché en ligne pour les acheteurs et les vendeurs de biens virtuels« , « l’accueil d’événements de mode et de commerce dans des environnements de réalité virtuelle, augmentée ou mixte » et « la représentation de biens virtuels« .

 

Ainsi, après le dépôt d’une plainte contre Mason Rothschild, le fondateur de Metabirkins, en janvier, pour avoir prétendument utilisé le nom de la marque Birkin, afin de tirer profit des ventes et des reventes de sa collection NFT Metabirkins, une nouvelle demande d’enregistrement de marque a été déposée.

 

Voir aussi

Hermés avait en effet déclaré dans une plainte civile de 47 pages que la marque MetaBirkins de Rothschild « ne fait que détourner la célèbre marque Birkin de Hermés en ajoutant le préfixe générique « meta » à la célèbre marque Birkin« , donnant ainsi l’impression que la marque MetaBirkins est une composante de la marque haut de gamme Birkin de Hermés, indique Cointelegraph.

 

L’une des causes possibles de la décision de l’entreprise de soumettre ses propres mesures de protection, qui couvriraient le Metaverse, les crypto-monnaies et les produits et jetons liés à NFT, serait aussi l’affaire contre Rothschild.

 

Lire aussi > NFT « MetaBirkins » : Pourquoi Hermès accuse un artiste numérique de porter atteinte à son image de marque

 

Photo à la Une : © Presse

 

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut