Galeries Lafayette : sursis jusqu’au 20 mars pour le parc de Michel Ohayon

La veille de la présentation du plan de continuation de 25 magasins affiliés à Hermione Retail, les Galeries Lafayette ont accepté, notamment, d’effacer 70% de leur dette. Du coup, le tribunal de commerce de Bordeaux rendra finalement son verdict le 20 mars prochain.

 

25 des 26 magasins Galeries Lafayette affiliés en province de la société Hermione Retail, en procédure de sauvegarde depuis février 2023, échappent de peu au pire. En l’occurrence, un basculement dans le régime de redressement judiciaire.

 

Le tribunal de commerce de Bordeaux leur a accordé un sursis mercredi 21 février 2024. La veille de sa présentation, le plan de continuation par la société Hermione Retail, filiale de la Financière immobilière bordelaise (FIB), elle-même holding de l’homme d’affaires Michel Ohayon, avait été accepté par son principal créancier, le groupe Galeries Lafayette. Celui-ci avait cédé sous franchise les 26 magasins à son enseigne à Hermione Retail en 2018 et 2021.

Abandon de 70% des créances par les Galeries Lafayette

 

« Les Galeries Lafayette abandonnent 70 % de leurs créances, acceptent que les 30 % restants soient payés sous 10 ans” et “de revoir le taux de commissionnement dans deux ans », a indiqué à l’AFP Maître Stéphane Kadri, l’avocat du comité social et économique central (CSEC) d’Hermione Retail, avant l’audience à huis clos. La prévision initiale d’un taux de croissance de 11 %, jugée irréaliste, a par ailleurs été descendue à 4 %.



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


Lire aussi > PORTRAIT : MICHEL OHAYON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Photos à la Une : Galeries Lafayette Agen © Galeries Lafayette

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus