Vous lisez en ce moment
Estée Lauder affiche un bénéfice supérieur aux attentes pour le second trimestre

Estée Lauder affiche un bénéfice supérieur aux attentes pour le second trimestre

Estée Lauder a dévoilé les résultats de son 2nd trimestre fiscal 2021, affichant une hausse de son chiffre d’affaires largement supérieure aux estimations. Le groupe a en effet bénéficié d’une forte demande du marché chinois pour ses parfums et produits cosmétiques haut de gamme.

 

Le groupe de cosmétiques américain a affiché un chiffre d’affaires net de 4,85 milliards de dollars pour son deuxième trimestre se terminant le 31 décembre 2020, soit une augmentation de 5% sur une base déclarée, et de 3% en monnaie constante, par rapport aux 4,62 milliards de dollars de l’année précédente. Les analyses tablaient sur 4,49 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv. Le bénéfice dilué par action a grimpé de 56%. 

 

Au total, le groupe a dégagé sur la période un bénéfice net de 873 millions de dollars, contre 557 millions un an plus tôt. Le bénéfice net dilué par action ordinaire s’est élevé à 2,37 $, contre 1,52 $ pour la même période l’année précédente. En excluant le bénéfice de la conversion des devises, le bénéfice dilué ajusté par action ordinaire, a augmenté de 21 %.

 

« Nous sommes fiers d’avoir renoué avec la croissance au cours de notre deuxième trimestre, plus tôt que prévu, ce qui démontre le succès durable de notre stratégie à multiples moteurs de croissance. Les puissants moteurs que sont les soins de la peau, les parfums, l’Asie/Pacifique, le Travel Retail en Asie et les activités mondiales en ligne ont alimenté nos performances malgré la complexité croissante de la pandémie. Dix de nos marques ont connu une croissance, ce qui témoigne de la force de notre portefeuille, de nos produits phares et de notre innovation, grâce à la croissance à deux chiffres des ventes des marques Estée Lauder et La Mer. Pour les fêtes et les grands événements de shopping, nous avons accueilli de nouveaux consommateurs et approfondi nos relations avec les consommateurs existants. Nous avons combiné avec succès la technologie et les données avec nos talentueux conseillers en beauté pour offrir des services de haute qualité, enrichissant ainsi l’expérience d’achat en ligne. Nous avons investi dans nos moteurs de croissance et appliqué une discipline stricte en matière de coûts dans d’autres domaines, ce qui a entraîné une croissance à deux chiffres des bénéfices ajustés” a déclaré Fabrizio Freda, président et directeur général du groupe.

 

C’est ainsi la demande forte et soutenue des clients pour les sérums et autres crèmes hydratantes qui a permis au groupe de cosmétiques de contrebalancer l’impact des faibles ventes de produits de maquillage.

 

En effet, les ventes des soins pour la peau ont augmenté de 28% et celles des parfums de 6%, alors que les ventes de maquillage ont connu un repli de 25% et celles de produits pour les cheveux de 5%.

 

Estée Lauder a pu également compter sur le marché chinois avec des ventes dans la région Asie-Pacifique qui ont augmenté de 35% au deuxième trimestre, tandis qu’elles ont reculé de 2% dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique et de 15% dans la région Amériques. Au résultat, le groupe américain a pu connaitre la première hausse de son chiffre d’affaires depuis le début de la crise.

 

Voir aussi


Pour le trimestre en cours, Estée Lauder s’attend à un bénéfice par action ajusté compris entre 1,10 et 1,20 dollar, là où les analystes s’attendaient à 1,46 dollar et à une croissance du revenu net de 13 à 14%, contre environ 15,3% prévu, en raison du ralentissement des ventes de maquillage.

 

« Nos performances ce trimestre nous donnent confiance, car nous avons enregistré une forte croissance des ventes et des bénéfices dans un contexte de pandémie, tout en vivant les valeurs de notre entreprise et en investissant dans la technologie pour de nouvelles capacités afin de soutenir les moteurs de croissance en pleine accélération. Nous prévoyons toujours une amélioration séquentielle de la croissance des ventes chaque trimestre pour le reste de l’exercice 2021, alors que nous continuons à stimuler la reprise” estime le président.

 

Lire aussi > L’ENVOLEE BOURSIERE DU GROUPE AMERICAIN DE COSMETIQUES ESTEE LAUDER

 

Photo à la Une : © Estée Lauder

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut