Elon Musk et Mohammed Ben Salmane reçus à l’Élysée

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Vendredi dernier, le président de la République Emmanuel Macron a accueilli le milliardaire sud-africain Elon Musk, avant un déjeuner avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Des discussions dans le but de promouvoir l’industrie française d’une part, et d’approfondir les relations diplomatiques et l’alliance franco-saoudienne d’autre part.

 

Rencontres au sommet à l’Élysée. Le chef de l’État Emmanuel Macron a reçu successivement en fin de semaine dernière, le milliardaire Elon Musk puis le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Deux personnalités aussi puissantes que controversées.

 

Vendredi dernier en fin de matinée, Emmanuel Macron a d’abord reçu au Palais de l’Elysée le fantasque patron de Tesla, Twitter et SpaceX. Ce dernier était aussi invité à Paris au Salon Vivatech, consacré à l’innovation technologique et aux start-up, pour y tenir une conférence sur l’intelligence artificielle et les voitures électriques. Et ce via un entretien avec Maurice Lévy, le Président du conseil de surveillance de Publicis et fondateur du plus grand événement européen consacré aux nouvelles technologies.

 

 

Ainsi, à la mi-journée, l’homme d’affaires sud-africain s’est entretenu avec le Président français avant de ressortir sans faire de déclaration. Toutefois, on suppose les sujets que les deux hommes ont abordé, quelques semaines après sa venue à Versailles pour le salon « Choose France ». Emmanuel Macron espère bien récupérer des usines de batteries Tesla sur le territoire, en volant la priorité à l’Espagne qui se positionne aussi sur ce créneau. Le chef de l’État a aussi dû demander à Elon Musk de faire quelques efforts dans sa politique de modération sur le réseau Twitter, et de respecter les prochaines réglementations européennes.

 

La veille de sa visite en France, Elon Musk s’est rendu à Rome pour rencontrer Giorgia Meloni, la cheffe du gouvernement italien. Lors de leur rencontre, ils ont discuté de quelques questions importantes, telles que les risques liés à l’intelligence artificielle et la natalité.

 

Rencontre diplomatique

 

À la suite de cette rencontre, et sans supposer de lien entre les deux événements, Emmanuel Macron a eu un déjeuner de travail avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Plusieurs sujets internationaux majeurs ont été abordés, tels que la guerre en Ukraine, l’Iran, la crise libanaise et la Syrie.

 

Le président de la République et le Prince saoudien ont rappelé « leur attachement partagé en faveur de la sécurité et de la stabilité au Proche et Moyen-Orient et ont marqué leur volonté de poursuivre leurs efforts conjoints en faveur d’un apaisement durable des tensions ». Sur le plan bilatéral, ils entendent « développer et approfondir le partenariat entre les deux pays ».

 

La France est ainsi disposée à « accompagner l’Arabie saoudite dans le renforcement de ses capacités de défense ». Emmanuel Macron a rappelé « la volonté des entreprises françaises de continuer d’accompagner l’Arabie saoudite dans la mise en œuvre de son ambitieuse Vision 2030 », un vaste programme de réformes. Le président de la République a ainsi mis en avant « le savoir-faire reconnu des entreprises françaises, notamment en matière de transition énergétique, de transport, de santé et dans les nouvelles technologies ».

 

Mohammed ben Salmane effectue actuellement sa deuxième visite en France, la première ayant eu lieu en juillet 2022. Lors de cette précédente visite, « MBS » revenait à Paris pour la première fois depuis l’assassinat en 2018 du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en Turquie. Ce meurtre a été attribué, notamment par les services de renseignement américains, en partie au prince héritier, lui donnant une réputation controversée en Occident.

 

Le prince prévoit d’ailleurs de prolonger son séjour en France, où il possède plusieurs résidences, dont un magnifique château à Louveciennes, près de Paris.

 

Lire aussi >Sommet “Choose France” : Emmanuel Macron vante l’attractivité de l’Hexagone auprès des investisseurs internationaux

 

Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Vendredi dernier, le président de la République Emmanuel Macron a accueilli le milliardaire sud-africain Elon Musk, avant un déjeuner avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Des discussions dans le but de promouvoir l’industrie française d’une part, et d’approfondir les relations diplomatiques et l’alliance franco-saoudienne d’autre part.

 

Rencontres au sommet à l’Élysée. Le chef de l’État Emmanuel Macron a reçu successivement en fin de semaine dernière, le milliardaire Elon Musk puis le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Deux personnalités aussi puissantes que controversées.

 

Vendredi dernier en fin de matinée, Emmanuel Macron a d’abord reçu au Palais de l’Elysée le fantasque patron de Tesla, Twitter et SpaceX. Ce dernier était aussi invité à Paris au Salon Vivatech, consacré à l’innovation technologique et aux start-up, pour y tenir une conférence sur l’intelligence artificielle et les voitures électriques. Et ce via un entretien avec Maurice Lévy, le Président du conseil de surveillance de Publicis et fondateur du plus grand événement européen consacré aux nouvelles technologies.

 

 

Ainsi, à la mi-journée, l’homme d’affaires sud-africain s’est entretenu avec le Président français avant de ressortir sans faire de déclaration. Toutefois, on suppose les sujets que les deux hommes ont abordé, quelques semaines après sa venue à Versailles pour le salon « Choose France ». Emmanuel Macron espère bien récupérer des usines de batteries Tesla sur le territoire, en volant la priorité à l’Espagne qui se positionne aussi sur ce créneau. Le chef de l’État a aussi dû demander à Elon Musk de faire quelques efforts dans sa politique de modération sur le réseau Twitter, et de respecter les prochaines réglementations européennes.

 

La veille de sa visite en France, Elon Musk s’est rendu à Rome pour rencontrer Giorgia Meloni, la cheffe du gouvernement italien. Lors de leur rencontre, ils ont discuté de quelques questions importantes, telles que les risques liés à l’intelligence artificielle et la natalité.

 

Rencontre diplomatique

 

À la suite de cette rencontre, et sans supposer de lien entre les deux événements, Emmanuel Macron a eu un déjeuner de travail avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Plusieurs sujets internationaux majeurs ont été abordés, tels que la guerre en Ukraine, l’Iran, la crise libanaise et la Syrie.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Vendredi dernier, le président de la République Emmanuel Macron a accueilli le milliardaire sud-africain Elon Musk, avant un déjeuner avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Des discussions dans le but de promouvoir l’industrie française d’une part, et d’approfondir les relations diplomatiques et l’alliance franco-saoudienne d’autre part.

 

Rencontres au sommet à l’Élysée. Le chef de l’État Emmanuel Macron a reçu successivement en fin de semaine dernière, le milliardaire Elon Musk puis le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Deux personnalités aussi puissantes que controversées.

 

Vendredi dernier en fin de matinée, Emmanuel Macron a d’abord reçu au Palais de l’Elysée le fantasque patron de Tesla, Twitter et SpaceX. Ce dernier était aussi invité à Paris au Salon Vivatech, consacré à l’innovation technologique et aux start-up, pour y tenir une conférence sur l’intelligence artificielle et les voitures électriques. Et ce via un entretien avec Maurice Lévy, le Président du conseil de surveillance de Publicis et fondateur du plus grand événement européen consacré aux nouvelles technologies.

 

 

Ainsi, à la mi-journée, l’homme d’affaires sud-africain s’est entretenu avec le Président français avant de ressortir sans faire de déclaration. Toutefois, on suppose les sujets que les deux hommes ont abordé, quelques semaines après sa venue à Versailles pour le salon « Choose France ». Emmanuel Macron espère bien récupérer des usines de batteries Tesla sur le territoire, en volant la priorité à l’Espagne qui se positionne aussi sur ce créneau. Le chef de l’État a aussi dû demander à Elon Musk de faire quelques efforts dans sa politique de modération sur le réseau Twitter, et de respecter les prochaines réglementations européennes.

 

La veille de sa visite en France, Elon Musk s’est rendu à Rome pour rencontrer Giorgia Meloni, la cheffe du gouvernement italien. Lors de leur rencontre, ils ont discuté de quelques questions importantes, telles que les risques liés à l’intelligence artificielle et la natalité.

 

Rencontre diplomatique

 

À la suite de cette rencontre, et sans supposer de lien entre les deux événements, Emmanuel Macron a eu un déjeuner de travail avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Plusieurs sujets internationaux majeurs ont été abordés, tels que la guerre en Ukraine, l’Iran, la crise libanaise et la Syrie.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus