Vous lisez en ce moment
Déconfinement : Quelles règles sanitaires pour l’hôtellerie de luxe ?

Déconfinement : Quelles règles sanitaires pour l’hôtellerie de luxe ?

Voir la galerie

Si les chiffres montrent qu’aucun retour à la normale n’est prévu pour l’activité hôtelière avant 2022, les établissements doivent d’ores et déjà démontrer qu’ils pourront garantir, post-coronavirus, les plus hauts niveaux d’hygiène et une sécurité maximale pour leurs clients et leur personnel. De grands groupes hôteliers de luxe ont ainsi déjà revus à la hausse leurs standards de propreté. Tour d’horizon des challenges sanitaires et sécuritaires liés à l’environnement épidémique actuel.

 

« Après le COVID-19, les consommateurs seront susceptibles d’accorder autant d’importance aux normes d’hygiène des hôtels qu’au prix et à l’emplacement. Les craintes de contracter le virus subsisteront bien après la fin de la pandémie. »

 

C’est en ces mots que Ralph Hollister, analyste des voyages et du tourisme chez GlobalData, a alerté sur les changements qui attendaient les groupes hôteliers, face à 85% de personnes dans le monde qui se sentent « extrêmement » ou « assez » préoccupées par l’épidémie mondiale de COVID-19.

 

Ralph Hollister renchérit : « Les hôtels doivent déterminer un plan d’action pour le nettoyage en profondeur des chambres d’hôtel, des espaces de réunion, des bureaux à l’avant, des restaurants, des centres de fitness et des autres zones publiques. De bonnes politiques d’hygiène hôtelière doivent être mises en œuvre de manière générale. »

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

 

Photo à la Une : © Marriott Hotels / Facebook

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut