Vous lisez en ce moment
Daimler : des résultats supérieurs aux attentes grâce à la reprise en Chine

Daimler : des résultats supérieurs aux attentes grâce à la reprise en Chine

Le constructeur allemand Daimler a enregistré une hausse plus importante que prévue de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre grâce à la hausse des prix des véhicules et la forte demande en Chine.

 

Le constructeur a publié ce vendredi un bénéfice d’exploitation préliminaire de 5,75 milliards d’euros au premier trimestre, contre 719 millions d’euros un an plus tôt, soit une hausse de plus de 800 %. 

 

Ce résultat est supérieur aux attentes moyennes des analystes, qui tablaient sur 4 milliards d’euros, ce qui a incité le groupe à publier ses chiffres clés plus tôt que prévu.

 

« La dynamique favorable des ventes de Mercedes-Benz Cars dans toutes les grandes régions, notamment en Chine, a fortement soutenu le mix produit et les prix au premier trimestre » , a déclaré Daimler.

 

La veille, Volkswagen avait également confié que la Chine était l’un des moteurs de la reprise de l’industrie automobile mondiale.

 

« Daimler a pu bénéficier de cette évolution grâce à une substance produit convaincante combinée à d’importantes réductions des coûts fixes » , a ajouté Daimler.

 

L’entreprise, qui doit publier des résultats trimestriels détaillés le 23 avril, a déclaré que le flux de trésorerie libre industriel ajusté a atteint 2,8 milliards d’euros, contre un consensus de 1,8 milliard d’euros.

 

L’accélération de l’électrique 

 

Le groupe a dévoilé jeudi soir l’EQS, la version électrique de la Mercedes Classe S, référence iconique des berlines de luxe. Une manière de s’attaquer au terrain de Tesla. 

 

L’EQS est la première d’une famille de voitures Mercedes-Benz construites sur une plateforme dédiée aux véhicules électriques. Elle sera mise en vente en Europe et aux États-Unis en août, puis en Chine en janvier. Prévu pour la date du lancement, le prix n’a pas encore été révélé.

 

« Nous avons placé la barre très haut » avec cette voiture, a déclaré aux journalistes Ola Källenius, directeur général de Daimler. « Les clients de ce segment attendent un mélange d’innovation hi-tech et de luxe moderne… et c’est ce que nous essayons de réaliser avec l’EQS. »

 

Avec ce modèle, d’une autonomie allant jusqu’à 770 kilomètres (478 miles) et un nouvel écran d’affichage qui couvrira la quasi-totalité du tableau de bord, une caractéristique optionnelle, Mercedes pourraient bien rapidement concurrencer Tesla.

 

Voir aussi


 

En effet, les analystes voient un effort pour concurrencer Tesla, qui avait une longueur d’avance sur les autres constructeurs automobiles et se vantait d’avoir une plus grande autonomie de batterie et un système d’info-divertissement à écran tactile caractéristique.

 

Dans une note à l’intention des clients publiée en début de semaine, la Deutsche Bank a qualifié l’EQS de « chasseur de Tesla pour Mercedes » et a déclaré que la voiture « établira probablement la référence en termes de caractéristiques techniques, ainsi que de design et de qualité » , tant pour les constructeurs automobiles traditionnels que pour les nouveaux venus comme Tesla.

 

Britta Seeger, directrice des ventes de Mercedes, a déclaré que le lancement de l’EQS coïncide avec une demande de véhicules électriques qui augmente plus rapidement que les dirigeants de l’entreprise ne l’avaient prévu.

 

« Nous pensions que d’ici 2030, la moitié de nos ventes seraient des véhicules électriques » et des véhicules hybrides rechargeables, a déclaré Mme Seeger lors d’une conférence téléphonique. « Ce que nous voyons actuellement… c’est une demande plus forte des clients pour les VE. Nous sommes encore plus positifs sur le fait que ce saut peut être un peu plus rapide. »

 

Lire aussi > AUTOMOBILE DE LUXE : DAIMLER ACCELERE SON ELECTRIFICATION GRACE A UN DEBUT D’ANNEE SOLIDE

 

Photo à la Une : © Mercedes

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut