Vous lisez en ce moment
Croissance à deux chiffres pour les ventes Prada en Asie

Croissance à deux chiffres pour les ventes Prada en Asie

Prada a le vent en poupe. Premier groupe de luxe italien en termes de chiffres d’affaire, il est aussi un des premiers à voir ses ventes décoller en Asie, et tout particulièrement en Chine, depuis la réouverture de ses magasins physiques. Des résultats qui s’annoncent prometteurs pour 2020, alors que la marque milanaise avait déjà vu son chiffre d’affaires fortement progresser en 2019 avec un bénéfice net en augmentation de 24,5%, à 255 millions d’euros.

 

« En Asie et en Chine, les ventes connaissent une croissance importante – à deux chiffres – et nous sommes convaincus que cette tendance peut se poursuivre dans les mois à venir« , s’est réjoui Patrizio Bertelli, directeur général du groupe de luxe, dans une interview donnée le jeudi 2 juillet au magazine de mode WWD.

 

Patrizio Bertelli : « Je ne crois pas à un net ralentissement du ...
Patrizio Bertelli

 

Les ventes asiatiques du groupe italien Prada connaissent en effet une forte croissance ces dernières semaines depuis la normalisation de la situation après la crise sanitaire, avec un rythme de consommation très important : « Nous avons constaté un retour rapide et soutenu des achats des consommateurs » affirme Bertelli, qui s’est alors dit « confiant » pour que cette impulsion enregistrée en Asie se poursuive dans les prochains mois.

 

Une tendance à la hausse, alors que le groupe a récemment dû augmenter les prix de ses produits pour palier aux difficultés financières conséquentes à la crise du coronavirus, et notamment à la rupture de la chaîne d’approvisionnement.

 

« Les récentes difficultés logistiques et de production nous ont obligés à élever les prix pour compenser l’augmentation des coûts d’organisation et des matières premières. » justifie le CEO, précisant qu’il a s’agit d’augmentations « à un chiffre« .

 

Un dynamisme qui peut s’expliquer par les différentes mesures engagées par la marque ses dernières années, et notamment la rénovation de son réseau de distribution mais aussi l’accent mis sur le marketing et le numérique avec la volonté marquée de développer ses ventes en ligne.

 

Le commerce électronique de Prada a d’ailleurs récemment bénéficié d’investissements importants et est désormais en mesure d’offrir une expérience de croissance «captivante et conforme aux attentes du marché» et «à trois chiffres» selon le PDG italien.

 

La maison Prada mise aussi sur sa participation à la Semaine de la mode numérique de la Chambre nationale de la mode de Milan qui se tiendra en septembre prochain. « Je suis sûr – a affirmé Patrizio Bertelli – que les opportunités offertes par la plate-forme numérique pour la présentation des collections resteront un rendez-vous fixe également dans les prochaines éditions, tout en gardant à l’esprit que l’élément physique de la présentation d’une nouvelle collection restera central« .

Voir aussi


 

Quant à la relève de Bertelli, elle semble déjà assurée par son fils Lorenzo, 32 ans, responsable du marketing et de la communication de la maison de mode, qui déclarait récemment dans une interview à à The Business of Fashion qu’il n’excluait pas de remplacer ses parents à la tête de l’entreprise à l’avenir.

 

« J’aime me remettre en question et résoudre des problèmes. Je veux simplement prendre du plaisir dans ce que je fais. Et je prend du plaisir aujourd’hui dans mon travail. Alors … pourquoi pas« , a-t-il déclaré, en répondant à une question sur les plans de succession chez Prada.

 

Lire aussi > DIOR, KENZO, PRADA… QUAND LES MAISONS DE LUXE MULTIPLIENT LES COLLAB’ SNEAKERS

 

Photo à la Une : © Prada

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut