Vous lisez en ce moment
Crise du coronavirus : Aston Martin en péril?

Crise du coronavirus : Aston Martin en péril?

Après de mauvais résultats financiers en 2019, Aston Martin était parti pour redresser la pente cette année grâce au renflouement financier apporté par Lawrence Stroll, qui a acquis 16,7% des parts de l’entreprise en février dernier, ainsi qu’au lancement du DBX, premier SUV de la marque. Alors que le constructeur anglais vient d’annoncer qu’il prolongeait d’une semaine les suspensions de la fabrication dans ses usines, la crise du coronavirus Covid-19 semble doucher ces espoirs.

 

Aston martin vient d’annoncer dans un communiqué publié hier mercredi qu’il prolongeait d’une semaine la suspension de la fabrication des véhicules dans ses deux usines britanniques. Cette annonce pourrait bien retarder l’arrivée de son premier véhicule utilitaire sport, cruciale pour le constructeur, tandis que les mesures de verrouillage pour lutter contre le coronavirus se poursuivent.

 

Après avoir connu des difficultés depuis une introduction en bourse à la fin de 2018, le constructeur automobile de luxe, a obtenu de nouveaux investissements plus tôt cette année de la part de Lawrence Stroll, copropriétaire de l’écurie de F1 Racing Point, devenu également président exécutif d’Aston Martin Lagonda.

 

Ce dernier misait ainsi entièrement sur le modèle DBX pour stimuler les ventes dans un nouveau segment, attirant davantage les acheteurs féminins.

 

Le 30 mars, la société a déclaré que le véhicule serait à l’heure pour les premières livraisons aux concessionnaires cet été « en fonction du retour des chaînes de production et d’approvisionnement comme prévu » , ses sites devant au départ réouvrir le 20 avril.

 

« Compte tenu de la position actuelle au niveau mondial et local sur les fournisseurs et les employés, l’entreprise prolonge maintenant cette suspension temporaire jusqu’au lundi 27 avril, sous réserve d’un examen continu de l’évolution des circonstances » , a-t-elle déclaré hier.

 

« Compte tenu du montant de l’augmentation de capital, l’entreprise estime que le groupe n’a pas un fonds de roulement suffisant pour 12 mois » , aurait fait savoir Aston Martin selon Bloomberg. Ces 12 mois débuteraient en février dernier.

 

Voir aussi


Le plus grand constructeur automobile britannique Jaguar Land Rover n’a pas fixé de date pour la réouverture de ses installations tandis que Nissan a annoncé plus tôt ce mois-ci que la suspension de la production sur son site de Sunderland « se poursuivra tout au long du mois d’avril ».

 

 

Lire aussi > AUTOMOBILE DE LUXE : UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT

 

 

Photo à la une : © Aston Martin

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut