Vous lisez en ce moment
Coronavirus : La marque Zegna exclut la possibilité d’une reprise totale cette année

Coronavirus : La marque Zegna exclut la possibilité d’une reprise totale cette année

En marge d’une conférence de presse pour la collection automne/hiver 2021, le PDG d’Ermenegildo Zegna a récemment fait part de ses sentiments vis à vis de l’avenir de la marque italienne cette année. Celui-ci demeure réaliste et met de coté la possibilité que la marque parvienne à une reprise complète en 2021, malgré une prévision de forte reprise au second semestre.

 

Même si pour la plupart des marques et groupes de luxe les résultats de fin d’année 2020 ont engendré une hausse d’espoir pour la nouvelle année, il ne faut pas oublier que la pandémie n’est pas terminée. En effet, malgré les nombreuses campagnes de vaccination, le virus continue de contaminer la population et ses mutations et variantes entretiennent un certain angoisse.

 

Le PDG Gildo Zegna doute alors fortement d’une rémission complète cette année après les lourdes conséquences subit à cause du virus. En effet, le groupe a fait état d’une baisse des ventes d’un peu plus de 20 %. 

 

Cependant, il demeure assez positif et estime que la marque a tout de même atteint l’objectif fixé pour l’année 2020 si particulière :  « Nous avons réussi à rester au-dessus d’un milliard d’euros de recettes, ce qui était mon objectif, à préserver les liquidités et à garder un bénéfice de base grâce à la réduction des coûts”.

 

Cette positivité se tient également par le fait que le PDG considère que la marque est davantage préparée à la situation sanitaire que l’année précédente et que cela ne peut qu’aller mieux.

 

« Je pense que 2021 se situera entre 2019 et 2020. Ce ne sera certainement pas pire que l’année dernière. Je n’ose pas faire des estimations plus ambitieuses, le premier semestre ne semble pas facile », a déclaré le PDG Gildo Zegna aux journalistes.

 

« Mais nous sommes certainement plus prêts que l’année dernière pour faire face à la situation », a-t-il ajouté.

 

Pour faire face à la pandémie plus glorieusement, le groupe italien de vêtements de luxe compte considérablement sur le marché chinois et les ventes numériques, comme tout ses concurrents d’ailleurs. Selon Zegna, la Chine a constitué “les poumons” du groupe grâce à la forte demande depuis cet été, de même pour les ventes numériques, qui ont explosé pendant la pandémie.

 

Par ailleurs, la marque italienne a ouvert la Fashion Week digitale de Milan avec un film où se côtoient vestiaire d’intérieur et d’extérieur. Alessandro Sartori, le directeur artistique de Zegna, n’avait jamais envisagé un défilé physique pour sa collection automne-hiver. Privilégiant la sécurité il a estimé que la vidéo pouvait toucher également le grand public.

 

Cette collection automne-hiver rend donc hommage à la situation que vivent les citoyens du monde entier en proposant des vêtements plus adaptés à la vie à la maison, c’est à dire décontractés, fluides et non structurés. Adieu les vêtements formels et inconfortables.

Voir aussi

Bentley Continental GT

 

 » Je pense qu’à l’avenir, nous nous habillerons de plus en plus « à la Silicon Valley », à l’intérieur comme à l’extérieur, lui comme elle », a confié le PDG, indiquant ainsi une nouvelle stratégie visant à passer de vêtements formels à des vêtements plus informels.

 

Le nouveau vestiaire de Zegna dévoile ainsi des vêtements d’intérieur et d’extérieur se mélangeant à travers l’intimité d’un foyer d’individus.

 

« Cette rencontre permet de créer une nouvelle esthétique a expliqué le directeur artistique. Ce qu’on porte à la maison et ce qu’on porte au bureau, lorsqu’on passe ses journées sur Zoom, ne font plus qu’un. Nous avons pensé une garde-robe qui répondrait à ces besoins. Le même vêtement peut être porté de plusieurs manières.» 

 

Lire aussi > LVMH : QUELLE EST LA RECETTE DE CETTE VALEUR REFUGE ?

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut