Vous lisez en ce moment
Les conséquences économiques liées au reconfinement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les conséquences économiques liées au reconfinement

Les conséquences économiques liées au reconfinement

Les marchés boursiers ont déjà constaté les conséquences économiques liées aux nouvelles mesures sanitaires, impactant fortement les marchés en Europe et aux Etats-Unis. À Wall Street, c’est un mercredi noir pour l’indice Dow Jones, qui s’enfonce de plus de 3%.

 

Pour la plupart des marchés européens, la journée d’hier a été synonyme d’un fort recul. À la clôture ce mercredi, le CAC 40 a subi une chute de 3,37% à 4.571,12 points, sa pire séance depuis plus d’un mois. Après être descendu en dessous des -4%, l’indice s’est légèrement repris pour la dernière heure. Le Dax allemand a quant à lui terminer sa séance sur une inquiétante chute de 4,17%, tandis que Londres perdait 2,55%.

 

« Tous les voyants sont au rouge : la présidentielle américaine induit son regain d’aversion au risque habituel, les chiffres économiques sont en général mauvais, à part en Asie, et surtout le reconfinement à l’œuvre en Europe fait craindre pour la reprise économique », détaille Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

 

« Dans ces circonstances, la pression va aller croissante sur la BCE pour qu’elle prenne de nouvelles mesures de soutien mais, objectivement, on voit mal quelle arme efficace elle pourrait dégainer face à la pandémie », poursuit l’expert.

 

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, présidera ce jeudi sa huitième réunion de politique monétaire à la BCE et autant dire que cette réunion est attendue avec impatience par les différents acteurs économiques européens.

 

Les craintes ne se limitent pas à l’Europe, et aux Etats-Unis, les angoisses sont semblables. À J-6 de l’élection présidentielle américaine, qui aura lieu le 3 novembre prochain, la Bourse de New York se retrouve également dans le rouge dès l’ouverture. Les différents investisseurs américains craignent particulièrement l’impact économique de la hausse des cas positifs au COVID-19, observable un peu partout dans le monde.

 

Le principal indice du pays, le Dow Jones Industrial Average, qui approchait de son plus bas niveau en plus d’un mois, plongeait de 3,43% à 26.520,97 points, selon les résultats provisoires à la clôture ce mercredi. Au même moment, le Nasdaq reculait de 3,73% à 11.004,86 points et l’indice élargi S&P 500 de 3,53% à 3.271,03 points, ce qui constitue leur plus lourde chute depuis le mois de juin.

Voir aussi


 

Tandis que de nouvelles mesures plus strictes se dessinent partout en Europe, les investisseurs redoutent les conséquences de ces mesures sur la reprise économique, qui semble déjà compromise. De son côté, l’Italie subit cette année sa pire récession économique depuis la Seconde Guerre mondiale, et le pays est secoué depuis plusieurs jours par de nombreuses protestations à l’encontre des nouvelles mesures. Les manifestants s’opposent aux décisions prises par leur gouvernement, et dénoncent le fait que ces mesures limitent l’activité de certaines catégories professionnelles.

 

Lire aussi > ACTIONS COMMERCIALES DE NOS BOUTIQUES DE LUXE: DE BONS EXEMPLES À SUIVRE POUR FÊTER NOËL MALGRÉ LE COVID-19

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut