Chine : la consommation reprend à vitesse grand V

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La Chine connait une forte augmentation de la consommation depuis le début de l’année 2023. Les entreprises du luxe entrevoient dès lors un rebond encourageant de l’activité. Le gouvernement devrait pour sa part exposer très bientôt ses objectifs économiques pour 2023.

 

Le gouvernement chinois l’avait annoncé en janvier dès la réouverture des frontières. Il avait manifesté son intention d’encourager une reprise de la consommation, le principal moteur à même de relever l’économie chinoise et de stimuler les importations. Toujours plus ambitieuse, l’objectif de croissance de la Chine s’approcherait désormais de 6%, contre 5% au mois de janvier.

 

Le 5 mars, le Premier ministre chinois sortant Li Keqiang doit présenter le rapport du gouvernement pour 2023, qui comprend les principaux objectifs économiques et les priorités politiques. Li Keqiang a par ailleurs déclaré mercredi aux médias d’État que le gouvernement modifiait encore sa copie.

 

 « La croissance de cette année sera supérieure à 6%, ce qui n’est pas élevé compte tenu de la faible base de l’année dernière » a ainsi commenté Yu Yongding, un économiste influent du gouvernement qui a précédemment conseillé auprès de Reuters la Banque populaire de Chine. Selon lui, un objectif de croissance supérieur à 6 % contribuerait à « remonter le moral et à stimuler le potentiel de croissance économique de la Chine. »

 

Le luxe bénéficie de la consommation

 

Jusqu’à présent cette année, la consommation et les services sont les moteurs de la reprise en Chine. L’activité manufacturière a également progressé en février au rythme le plus rapide jamais enregistré depuis plus de dix ans, selon une enquête officielle publiée mercredi, dépassant ainsi les attentes.

 

Ces premiers signes de reprise en Chine sont également rapportés par les entreprises du luxe. Au moment de l’annonce des résultats financiers, leurs dirigeants misaient sur un fort rebond de leur activité, alimenté par les acheteurs chinois. Des entreprises américaines haut de gamme, dont Tapestry, Coach et Ralph Lauren ont déclaré le mois dernier que la demande avait recommencé à augmenter en Chine. Idem pour Moncler, Puma, ou encore le fabricant des cosmétiques Nivea Beiersdorf.

 

« Après un mois de janvier très volatil, avec un trafic toujours fortement impacté par la publication des restrictions COVID en décembre, nous constatons un net redressement des ventes au détail depuis février », a ainsi indiqué Vincent Warnery, directeur général de Beiersdorf, lors d’une conférence pour les analystes.

 

Le secteur profite ainsi d’une explosion de la demande, alimentée par les économies réalisées par les consommateurs pendant la pandémie. À l’affût, les entreprises profitent d’une telle reprise de la consommation. Selon Reuters, Louis Vuitton devrait augmenter ses prix en Chine et ce…jusqu’à 20% !

 

Lire aussi >Chine : Louis Vuitton devrait augmenter ses prix jusqu’à 20%

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La Chine connait une forte augmentation de la consommation depuis le début de l’année 2023. Les entreprises du luxe entrevoient dès lors un rebond encourageant de l’activité. Le gouvernement devrait pour sa part exposer très bientôt ses objectifs économiques pour 2023.

 

Le gouvernement chinois l’avait annoncé en janvier dès la réouverture des frontières. Il avait manifesté son intention d’encourager une reprise de la consommation, le principal moteur à même de relever l’économie chinoise et de stimuler les importations. Toujours plus ambitieuse, l’objectif de croissance de la Chine s’approcherait désormais de 6%, contre 5% au mois de janvier.

 

Le 5 mars, le Premier ministre chinois sortant Li Keqiang doit présenter le rapport du gouvernement pour 2023, qui comprend les principaux objectifs économiques et les priorités politiques. Li Keqiang a par ailleurs déclaré mercredi aux médias d’État que le gouvernement modifiait encore sa copie.

 

 « La croissance de cette année sera supérieure à 6%, ce qui n’est pas élevé compte tenu de la faible base de l’année dernière » a ainsi commenté Yu Yongding, un économiste influent du gouvernement qui a précédemment conseillé auprès de Reuters la Banque populaire de Chine. Selon lui, un objectif de croissance supérieur à 6 % contribuerait à « remonter le moral et à stimuler le potentiel de croissance économique de la Chine. »

 

Le luxe bénéficie de la consommation

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La Chine connait une forte augmentation de la consommation depuis le début de l’année 2023. Les entreprises du luxe entrevoient dès lors un rebond encourageant de l’activité. Le gouvernement devrait pour sa part exposer très bientôt ses objectifs économiques pour 2023.

 

Le gouvernement chinois l’avait annoncé en janvier dès la réouverture des frontières. Il avait manifesté son intention d’encourager une reprise de la consommation, le principal moteur à même de relever l’économie chinoise et de stimuler les importations. Toujours plus ambitieuse, l’objectif de croissance de la Chine s’approcherait désormais de 6%, contre 5% au mois de janvier.

 

Le 5 mars, le Premier ministre chinois sortant Li Keqiang doit présenter le rapport du gouvernement pour 2023, qui comprend les principaux objectifs économiques et les priorités politiques. Li Keqiang a par ailleurs déclaré mercredi aux médias d’État que le gouvernement modifiait encore sa copie.

 

 « La croissance de cette année sera supérieure à 6%, ce qui n’est pas élevé compte tenu de la faible base de l’année dernière » a ainsi commenté Yu Yongding, un économiste influent du gouvernement qui a précédemment conseillé auprès de Reuters la Banque populaire de Chine. Selon lui, un objectif de croissance supérieur à 6 % contribuerait à « remonter le moral et à stimuler le potentiel de croissance économique de la Chine. »

 

Le luxe bénéficie de la consommation

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus