Bourse : retour sur la première semaine de janvier

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Cette première semaine de l’année donne le la de la tendance pour la Bourse et l’économie mondiale. Et 2023 commence visiblement bien pour le CAC 40.

 

Lundi 2 janvier

 

Le CAC 40 termine bien la première séance de 2023, avec une progression de 1,87 % à 6 594,57 points et 1,9 milliard d’euros échangés. De leur côté, les marchés japonais, chinois, américains et anglais ne démarrent l’année que le lendemain.

 

Atos, le leader mondial de la transformation digitale, domine les progressions du SBF 120 à +20 %. Selon le journal Les Échos, Airbus serait en pourparlers avec le groupe pour reprendre une petite partie du capital d’Evidian, la société qu’Atos va créer pour abriter ses activités de cybersécurité et de conseil en numérisation. Selon le plan d’Altos, la filiale française de la société Evidian devrait être coté en Bourse au second semestre 2023.

 

Mardi 3 janvier

 

La Bourse de Paris a ouvert en hausse mardi matin. Cependant, la nette progression du début de séance a été effacée en partie après l’ouverture plus retenue des marchés américains.

 

Lundi, GTT, société française d’ingénierie navale spécialisée dans l’élaboration de systèmes de confinement dédiés au transport et au stockage de gaz liquéfié, a annoncé son retrait de la Russie. Elle était notamment engagée dans la conception des cuves de 15 méthaniers brise-glace.

 

Mercredi 4 janvier

 

La journée a bien commencé pour le marché français. En effet, le CAC 40 gagne 2,3 % et clôture vers les 6 776 points avec 4,1 milliards d’euros échangés. Le feu est au vert pour la France et pour cause : l’inflation décélère. Elle s’est établie à 5,9 % en décembre en glissement annuel contre 6,2 % en novembre.

 

Quadient, anciennement Neopost, spécialisé dans le matériel logistique et le traitement du courrier, se distingue avec + 8,87 %. L’entreprise a signé un contrat de plus de 12 millions de dollars avec un assureur santé américain.

 

Jeudi 5 janvier

 

Outre-Atlantique, les investisseurs n’ont pas vraiment tenu compte des chiffres de l’emploi solides : 235 000 postes ont été créés en décembre selon l’enquête mensuelle ADP. Soit bien plus que les 148 000 à 153 000 qui étaient attendus par les économistes. De quoi encourager la Fed à ne pas relâcher ses efforts contre l’inflation. À la clôture de la journée, le Dow Jones et le Nasdaq finissent en repli.

 

Le groupe français Trigano, spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’équipements et véhicules de loisirs, était en marche arrière sur le SBF 120. La société financière Kepler Chevreux a abaissé sa recommandation d’achat à conserver sur le titre, avec un objectif de cours de 130 euros après la publication des revenus du premier trimestre du groupe. Kepler explique notamment que les prix élevés des véhicules de loisir pourraient nuire à la demande, dans le contexte inflationniste actuel. En revanche, le groupe financier Oddo maintient sa note de « super performance » sur le titre, avec un objectif de cours de 148 euros.

 

Vendredi 6 janvier (aujourd’hui)

 

Démarrage prudent à la Bourse de Paris en attendant les chiffres de l’emploi américain. Les économistes prévoient environ 200 000 créations de postes non-agricoles au mois de décembre.

 

Sodexo signe la plus forte baisse du SBF 120 dans la matinée. La multinationale française, spécialisée dans la restauration collective, a pourtant dépassé les attentes pour son chiffre d’affaires du premier trimestre, qui ressort à 6,33 milliards d’euros, au-dessus des 6,17 milliards d’euros attendus.

 

Aux alentours de 10h30, l’action Shell s’est inscrite, elle, en forte hausse à la Bourse de Londres, suite à la publication d’un point d’activité pour le quatrième trimestre.

 

Lire aussi >Quelles perspectives pour la Bourse en 2023 ?

Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Cette première semaine de l’année donne le la de la tendance pour la Bourse et l’économie mondiale. Et 2023 commence visiblement bien pour le CAC 40.

 

Lundi 2 janvier

 

Le CAC 40 termine bien la première séance de 2023, avec une progression de 1,87 % à 6 594,57 points et 1,9 milliard d’euros échangés. De leur côté, les marchés japonais, chinois, américains et anglais ne démarrent l’année que le lendemain.

 

Atos, le leader mondial de la transformation digitale, domine les progressions du SBF 120 à +20 %. Selon le journal Les Échos, Airbus serait en pourparlers avec le groupe pour reprendre une petite partie du capital d’Evidian, la société qu’Atos va créer pour abriter ses activités de cybersécurité et de conseil en numérisation. Selon le plan d’Altos, la filiale française de la société Evidian devrait être coté en Bourse au second semestre 2023.

 

Mardi 3 janvier

 

La Bourse de Paris a ouvert en hausse mardi matin. Cependant, la nette progression du début de séance a été effacée en partie après l’ouverture plus retenue des marchés américains.

 

Lundi, GTT, société française d’ingénierie navale spécialisée dans l’élaboration de systèmes de confinement dédiés au transport et au stockage de gaz liquéfié, a annoncé son retrait de la Russie. Elle était notamment engagée dans la conception des cuves de 15 méthaniers brise-glace.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Cette première semaine de l’année donne le la de la tendance pour la Bourse et l’économie mondiale. Et 2023 commence visiblement bien pour le CAC 40.

 

Lundi 2 janvier

 

Le CAC 40 termine bien la première séance de 2023, avec une progression de 1,87 % à 6 594,57 points et 1,9 milliard d’euros échangés. De leur côté, les marchés japonais, chinois, américains et anglais ne démarrent l’année que le lendemain.

 

Atos, le leader mondial de la transformation digitale, domine les progressions du SBF 120 à +20 %. Selon le journal Les Échos, Airbus serait en pourparlers avec le groupe pour reprendre une petite partie du capital d’Evidian, la société qu’Atos va créer pour abriter ses activités de cybersécurité et de conseil en numérisation. Selon le plan d’Altos, la filiale française de la société Evidian devrait être coté en Bourse au second semestre 2023.

 

Mardi 3 janvier

 

La Bourse de Paris a ouvert en hausse mardi matin. Cependant, la nette progression du début de séance a été effacée en partie après l’ouverture plus retenue des marchés américains.

 

Lundi, GTT, société française d’ingénierie navale spécialisée dans l’élaboration de systèmes de confinement dédiés au transport et au stockage de gaz liquéfié, a annoncé son retrait de la Russie. Elle était notamment engagée dans la conception des cuves de 15 méthaniers brise-glace.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus