Vous lisez en ce moment
Bourse : Les investisseurs dans l’attente d’une décision de la FED, les actions asiatiques mitigées

Bourse : Les investisseurs dans l’attente d’une décision de la FED, les actions asiatiques mitigées

Les investisseurs restent dans l’incertitude en attendant l’approbation par la FED des plans de réduction de son programme de rachat d’obligations. De plus, les actions asiatiques restent mitigées, avec des résultats stables ou en légère baisse.

 

Les actions mondiales ont tourné au ralenti ce lundi et ce mardi, tandis que les devises se sont maintenues dans des fourchettes serrées. Les investisseurs sont quant à eux nerveux et attendent la décision de la Réserve Fédérale par rapport à sa politique d’achat d’obligations, décision qui pourrait donner le ton à l’appétit futur pour le risque.

 

La Banque de réserve d’Australie a été au centre de l’attention ce mardi, car elle a fait un pas vers le dénouement des politiques de relance extraordinaires. Les projecteurs sont désormais tournés vers la FED ainsi que vers la Banque d’Angleterre qui tiennent des réunions en ce sens cette semaine.

 

Les actions asiatiques étaient mitigées dans l’ensemble : en dehors du Japon, la jauge MSCI pour les actions Asie-Pacifique restaient stables, tandis que le Nikkei japonais diminuait de 0,4%. Les actions chinoises ont quant à elles chuté de 0,6%, entraînées par les sociétés financières et de consommation alors même que le cabinet du pays s’est engagé à soutenir davantage le secteur des services aux consommateurs, et ce tandis que les actions technologiques ont fait grimper l’indice Hang Seng de Hong-Kong de 0,6%.

 

De l’autre côté du Pacifique, aux Etats-Unis, Wall Street a, du jour au lendemain, atteint des sommets records grâce aux gains des actions énergétiques et de Tesla. Le Dow Jones Industrial Average a augmenté de 0,26%, tandis que le S&P500 et le Nasdaq Composite ont respectivement gagné 0,18% et 0,63%.

 

La FED devrait approuver ce mercredi les plans de réduction de son programme d’achat obligatoire mensuel de 120 milliards de dollars, tandis que les investisseurs se concentreront également sur les commentaires sur les taux d’intérêts et sur la persistance de la récente flambée de l’inflation.

 

« L’éléphant dans la salle est l’inflation globale et sous-jacente, qui est plus élevée que ce que la FED avait anticipé » , a déclaré Steve Englander, responsable de G10FX chez Stardard Chartered.

 

Sur les marchés des matières premières, une nouvelle baisse de 4% des prix du charbon chinois mardi les a poussé à 50% en dessous du record du mois dernier.

Voir aussi

 

Les prix du pétrole ont peu changé, car les attentes d’une forte demande et la conviction qu’un groupe de producteurs clé n’ouvrira pas les robinets trop rapidement ont aidé à inverser les pertes initiales causées par la libération de réserves de carburant par la Chine, premier consommateur mondial d’énergie.

 

 

Lire aussi > LA BOURSE DE PARIS À LA RECHERCHE D’UN ÉQUILIBRE

 

Photo à la Une : © Flickr

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut