Boucheron a remis son Prix d’art contemporain Yishu 8 France 2023

Hier, jeudi 21 septembre,  sous les ors de son Hôtel de Nocé, le joaillier historique de la Place Vendôme a remis à trois nouveaux talents son prix d’art contemporain Yishu 8 France. Un événement prestigieux en présence notamment de l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

 

C’est au 26 de la Place Vendôme, dans l’appartement privé de Boucheron, ouvert lors des Journées Européennes du Patrimoine – d’ordinaire réservé aux clients VIP – qu’ont été récompensés hier soir les trois lauréats de l’édition 2023 du Prix d’art contemporain Yishu 8 France. Soit en l’occurrence, My-Lan Hoang Tuy, Gaspard Willmann et Jonathan Bréchignac.

 

Cette soirée de prestige s’est déroulée en présence de l’ancien premier ministre et sinophile convaincu Jean-Pierre Raffarin ainsi que de Lu Shaye, Ambassadeur de Chine en France, Christine Cayol, fondatrice de Yishu 8 et Bénédicte Alliot, directrice de la Cité Internationale des Arts.

 

La pdg de Boucheron, Hélène Poulit-Duquesne, a félicité les lauréats et n’a pas manqué d’exprimer son enthousiasme “Leur travail captivant témoigne de la richesse et de la diversité artistique française, ainsi que de son potentiel à transcender les frontières.”

 

Trois nouveaux lauréats français

 

C’est donc un jury composé de professionnels du monde de l’art et de la culture et présidé par Henry Claude Cousseau, ancien Directeur des Beaux Arts de la ville de Paris qui a sélectionné les trois artistes français.

 

Deux des trois lauréats du Prix d’art contemporain Yishu 8 France 2023 : Gaspard Willmann et Mi-Lan Hoang Thuy © Boucheron

 

Citons d’abord Gaspard Willmann, né en 1995. Diplômé des Beaux-Arts de Lyon en 2019, originaire de Royan, Gaspar Willmann envisage ses créations comme des photos-montages. Sa pratique de la vidéo, de la peinture et de ses occurrences, interroge la question des images reproduites et trouvées, leur médiation, leur circulation, et surtout leur transformation. Willmann se fait ainsi héritier critique du mouvement post-Internet. A partir d’images collectées au hasard sur la toile, il crée de nouvelles formes sensibles composées d’un mix d’éléments naturels, technologiques et d’objets du quotidien.

 

JUMAP (Le coup fourré) par Gaspard Willmann, encre et huile sur toile, 2022 ©Léa Anna-Jeanne

 

Née en 1990, Mi-Lan Hoang Thuy  est, elle, une jeune parisienne d’origine vietnamienne, diplômée en arts appliqués de l’Ecole Duperré (2015) et des Beaux-arts de Paris (2018), My-Lan Hoang-Thuy exprime dans son travail l’empreinte de son histoire familiale, mêlant l’esthétique traditionnelle vietnamienne aux références de l’art occidental, notamment les nabis du XIXe siècle.  Influencée par son expérience de graphiste et sa double identité, Hoang-Thuy interroge ce qui fait la valeur d’une image, notamment la notion d’œuvre unique et son rapport à la copie ou à l’original. Des conceptions qui s’avèrent bien différentes selon les deux continents.

 

Sans titre par My-Lan Hoang Thy, peinture à l’huile, pastel gras, médium acrylique, 2022 ©Aurélien Mole

 

Enfin, Jonathan Bréchignac, né en 1985, est un artiste parisien diplômé de l’École de Recherche Graphique ERG (Bruxelles). Dans la conception de ses sculptures, peintures et installations, il oscille entre le rôle de scientifique, d’archéologue et d’artiste. En utilisant la technologie et des protocoles scientifiques tels que la collecte d’échantillons et l’expérimentation en laboratoire, Jonathan Bréchignac donne vie à des éléments naturels tels que des coquillages, des pierres, des coraux, des graines et des cristaux en les élevant au rang d’espèces en constante évolution. Son travail se concentre sur la matière originale et sa transformation, interrogeant ainsi notre relation contemporaine avec la nature et le progrès.

 

Svalbard Petri par Jonathan Bréchignac, Boîtes de pétri en verre, fragments végétaux, minéraux et animaux, résine, impressions 3D, leds et connectique. ©Arnaud Deroudilhe

Un pont culturel entre France et Chine

 

Lorsque la Maison Boucheron a commencé son expansion chinoise en 2017, elle souhaite améliorer sa connaissance des spécificités culturelles de ce marché. Une rencontre providentielle entre la directrice de la Maison joaillière de 165 ans et le projet Yishu 8 de Christine Cayol, une philosophe experte de l’Empire du milieu, va tout changer.

 

Yishu 8 (prononcer Yishu-Ba) est composé de Yishu 艺术, “art” en mandarin et de Ba 八, “8” un chiffre symbole de chance et de prospérité en Chine.

 

Maison des Arts de Pékin © Yishu 8/Boucheron

 

Créé en 2021, ce Prix d’art contemporain parrainé par la Maison Boucheron depuis cinq ans, récompense trois artistes français en leur offrant une résidence artistique de deux à trois mois à la Maison des arts de Pékin. Cette dernière est une Villa Médicis franco-chinoise fondée par Christine Cayol. Un lieu symbolique puisque ce pavillon traditionnel entièrement restauré et situé à deux pas de la Cité Interdite, abritait l’ancienne Université franco- chinoise.

Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

 

Envie d’en savoir plus sur cette initiative interculturelle ? Retrouvez notre interview croisée de la pdg de Boucheron, Hélène Poulit-Duquesne et de la fondatrice de cette Villa Medicis franco-chinoise, Christine Cayol, dans notre dernier numéro print Printemps-Eté 2023 de Luxus Magazine.

 

Lire aussi > PARIS FAIT SON GRAND RETOUR SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE DE L’ART CONTEMPORAIN

 

Photo à la Une : © Boucheron

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus