Vous lisez en ce moment
Avec le rachat de Jil Sander, OTB vise le marché chinois

Avec le rachat de Jil Sander, OTB vise le marché chinois

Le groupe international de mode OTB a annoncé hier lundi qu’il avait réalisé l’acquisition complète de la marque de luxe minimaliste Jil Sander. Le prix de vente reste confidentiel. Cette acquisition poursuit la position d’OTB comme l’un des principaux pôles du luxe en Italie.

 

Anciennement détenue par le groupe japonais Onward Holding, la maison allemande rejoint désormais le portefeuille de marques d’OTB aux côtés de Diesel, Maison Margiela et Marni. 

 

Le groupe contrôle désormais 100% du capital de Jil Sander mais selon le président du groupe OTB, Renzo Rosso, les directeurs de la création de Jil Sander, Luke et Lucie Meier, resteront à la barre, les ventes ayant connu un essor important après leur arrivée.

 

Cette opération s’inscrit dans la stratégie d’OTB de consolider sa présence dans le secteur de le mode haut de gamme afin d’attirer la génération Z en Chine. 

 

Le PDG d’OTB China, Giovanni Pungetti, a révélé que, pendant la pandémie, les marques du groupe, Marni, Diesel et Maison Margiela, toutes désormais sur Tmall, ont connu une croissance à deux chiffres des ventes en ligne. Le groupe a également profité de cette période pour expérimenter les canaux de livestream, qui ont rencontré des résultats étonnamment positifs.

 

Le chiffre d’affaires de Jil Sander en 2020 était de 92 millions de dollars, et ces dernières années, son design minimaliste a reçu une attention particulière de la part des jeunes Chinois. Sur Little Red Book, elle compte plus de 20 000 occurrences de contenu généré par les utilisateurs. 

 

Pour autant, la marque dispose actuellement de peu de canaux de vente : on peut voir sur son compte officiel WeChat qu’elle n’a qu’un seul magasin en Chine et aucune présence sur les plateformes de commerce électronique locales comme Tmall ou le Mini Program de WeChat. 

 

Sous l’impulsion d’OTB, Jil Sander va probablement accélérer son expansion en ligne par le biais des canaux directs dans le pays.

 

Voir aussi


Pour rappel, Onward avait acheté la marque Jil Sander pour environ 244 millions de dollars en 2008. Le mois dernier, Onward avait annoncé dans un communiqué de la Bourse de Tokyo que la filiale avait enregistré une perte de 17,8 millions d’euros (21,22 millions de dollars) au cours de l’exercice clos en février 2020.

 

Dans une récente déclaration concernant l’acquisition, Onward Holding a révélé comment « l’épidémie mondiale d’infections au COVID-19 a encore aggravé l’environnement commercial à l’étranger, en particulier en Europe, et a eu un fort impact sur les résultats financiers du groupe Onward. ».

 

Cette opération fait également suite à une vague d’acquisitions de marques par des sociétés de mode italiennes, telles que Moncler qui a acheté Stone Island, Antonioli qui a acheté Ann Demeulemeester, et Style Capital qui a acheté Zimmerman. Et, selon Renzo Rosso, « l’accélération du rythme des fusions et acquisitions italiennes va se poursuivre. ».

 

Lire aussi > DANS UNE INDUSTRIE DU LUXE POST-COVID, POURQUOI LES FUSIONS ET ACQUISITIONS VONT SE MULTIPLIER ?

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut