Volkswagen investit 2,5 milliards d’euros dans son centre d’innovation en Chine

Pour faire face à la concurrence de Tesla et des constructeurs automobiles chinois, Volkswagen a annoncé un investissement majeur de 2,5 milliards d’euros dans son centre d’innovation à Hefei. Cette initiative stratégique s’inscrit dans une course effrénée pour dominer le marché des véhicules électriques dans le pays le plus peuplé du monde.

 

Volkswagen, le géant allemand de l’automobile, a annoncé jeudi 11 avril un investissement massif de 2,5 milliards d’euros dans son centre d’innovation situé à Hefei, une ville de l’est de la Chine, située à 450 kilomètres de Shanghai.

 

Cette décision intervient alors que le chancelier allemand Olaf Scholz a entamé samedi 13 avril une visite de trois jours dans l’Empire du milieu.

 

Le constructeur vise à accroître sa capacité de recherche et développement. Il cherche aussi à financer le développement de deux modèles de voitures haut de gamme du segment C, en collaboration avec la licorne chinoise Xpeng, au capital de laquelle il a pris une participation de 9 %.

 

Ce centre de Hefei, déjà le plus important en dehors de l’Allemagne, verra son personnel passer de 1 200 à 3 000 d’ici la fin de l’année 2024.

 

« Cet investissement supplémentaire souligne notre ambition d’accroître rapidement notre force d’innovation locale », a déclaré Ralf Brandstätter, le patron de Volkswagen pour la Chine.

 

Réduire le délai de mise sur le marché

 

À Hefei, l’objectif affiché est ambitieux : réduire de 30 % le délai nécessaire pour lancer un véhicule électrique sur le marché. Ce centre est résolument axé sur les véhicules intelligents et connectés à 100 %, avec pour ambition de développer en trente-six mois sa première plateforme électrique entièrement basée en Chine.

 

Volkswagen prévoit d’utiliser cette plateforme pour lancer quatre nouvelles voitures entre 2026 et 2030, vendues dans une fourchette de prix allant de 18 000 à 22 000 euros.

 

Pour garantir une production entièrement localisée, un parc fournisseurs de 450 000 mètres carrés est en cours de construction, accueillant plus d’un millier de fournisseurs de logiciels et de matériel.

 

« En Chine, pour la Chine »

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>SALON DE L’AUTO SHANGHAI 2023 : VOLKSWAGEN DÉVOILE UNE NOUVELLE BERLINE DE LUXE 100 % ÉLECTRIQUE

Photo à la Une : © Volkswagen

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus