Vous lisez en ce moment
Un solide premier trimestre pour Prada

Un solide premier trimestre pour Prada

Le groupe de luxe italien Prada a enregistré de solides résultats au cours des quatre premiers mois de l’année, ses activités aux États-Unis compensant l’impact de la suspension des opérations en Russie et les blocages dus au coronavirus en Chine.

 

Patrizio Bertelli, le PDG de Prada, a annoncé que la maison n’avait pas l’intention de revoir ses objectifs à la hausse ou à la baisse, alors qu’elle pourrait envisager une double cotation à la bourse de Milan à l’avenir après sa récente intégration à la bourse de Hong Kong.

 

Concernant la guerre en Russie, cela n’a que peu impacté le groupe, le pays ne représentant que 2% des ventes du groupe. L’histoire n’est pas la même pour la Chine, qui « est importante et depuis 15 jours, nous avons plus de 50% de nos magasins fermés » , déclare Bertelli.

 

Cependant, il a ajouté que la société « s’était bien comportée, au-dessus des attentes » au premier trimestre, les États-Unis compensant la faiblesse de la Chine. Les résultats se trouvent également bons pour la première partie d’avril.

 

L’exécutif a réitéré que son fils, Lorenzo Bertelli, lui succéderait d’ici trois à quatre ans, et que l’opportunité de fusionner de grandes marques italiennes en un seul groupe – suivant le modèle impulsé par Kering et LVMH – est passé. Une nouvelle stratégie est à attendre donc pour le groupe de luxe.

 

Voir aussi

 

Lire aussi > PRADA AFFICHE DE TRÈS BONS RÉSULTATS EN 2021, PORTÉS PAR LES VENTES AU DÉTAIL

 

Photo à la Une : Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut