Tod’s a dépassé son niveau pré-covid en 2022

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe transalpin spécialiste de la chaussure et de la mode a atteint le milliard d’euros en 2022. C’est grâce à l’effet devises mais aussi, explique-t-il, à sa stratégie ambitieuse.

 

Le groupe dirigé par Diego Della Valle a marché d’un très bon pas en 2022. Le propriétaire de la fameuse marque éponyme de mocassins, mais aussi des maisons de chaussures et/ou prêt-à-porter et couture Roger Vivier, Hogan, Fay et Schiaparelli, a annoncé hier mercredi un chiffre d’affaires consolidé préliminaire de 1 milliard d’euros. Cela représente une hausse de 14 % par rapport à 2021, où les ventes avaient atteint 883,8 millions d’euros. A taux de change constant, les revenus sont même en hausse de 11% à 984,2 millions d’euros, par rapport à l’an dernier.

 

L’excellente nouvelle est que Tod’s a ainsi dépassé de 10% le niveau pré-pandémique de 2019. Ces bonnes performances ont été saluées par la Bourse, l’action Tod’s ayant clôturé dans le vert mercredi, en hausse de 0,4 % à 32,38 euros.

 

Effet devises

 

Plus en détail, l’effet devises a favorisé les marques du groupe les plus internationales, soit Tod’s et Roger Vivier.

 

Outre ce facteur conjoncturel, Diego Della Valle, le président et CEO du groupe voit dans ces résultats « le fruit de la stratégie à moyen terme » que Tod’s a lancé avec « principal objectif d’augmenter la valeur patrimoniale du groupe et de chaque marque individuelle, en allouant tous les investissements nécessaires« . Son équipe et constatent avec plaisir « que les clients apprécient de plus en plus la très haute qualité » des produits du groupe, “leur caractère artisanal et leur style de vie italien emblématique avec une forte valeur créative« .

 

Encouragé par cette belle dynamique, le groupe va poursuivre « la politique de développement du réseau de distribution, avec l’ouverture de nouveaux magasins sélectionnés également sur de nouveaux marchés« , et améliorer soigneusement la croissance organique. Et il développe « de plus en plus » son « équipe de marketing et de communication, en mettant l’accent sur le monde numérique, afin de »se « rapprocher des jeunes clients ».

 

 

Diego Valle voit aussi 2023 en rose. « Compte tenu de l’excellent début de saison dans nos magasins et du solide carnet de commandes pour la saison à venir, nous sommes très confiants quant aux résultats futurs du groupe« , a-t-il indiqué.

 

Lire aussi >Tod’s : l’offre de rachat par les Della Valle approuvé par la Consob

Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe transalpin spécialiste de la chaussure et de la mode a atteint le milliard d’euros en 2022. C’est grâce à l’effet devises mais aussi, explique-t-il, à sa stratégie ambitieuse.

 

Le groupe dirigé par Diego Della Valle a marché d’un très bon pas en 2022. Le propriétaire de la fameuse marque éponyme de mocassins, mais aussi des maisons de chaussures et/ou prêt-à-porter et couture Roger Vivier, Hogan, Fay et Schiaparelli, a annoncé hier mercredi un chiffre d’affaires consolidé préliminaire de 1 milliard d’euros. Cela représente une hausse de 14 % par rapport à 2021, où les ventes avaient atteint 883,8 millions d’euros. A taux de change constant, les revenus sont même en hausse de 11% à 984,2 millions d’euros, par rapport à l’an dernier.

 

L’excellente nouvelle est que Tod’s a ainsi dépassé de 10% le niveau pré-pandémique de 2019. Ces bonnes performances ont été saluées par la Bourse, l’action Tod’s ayant clôturé dans le vert mercredi, en hausse de 0,4 % à 32,38 euros.

 

Effet devises

 

Plus en détail, l’effet devises a favorisé les marques du groupe les plus internationales, soit Tod’s et Roger Vivier.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Le groupe transalpin spécialiste de la chaussure et de la mode a atteint le milliard d’euros en 2022. C’est grâce à l’effet devises mais aussi, explique-t-il, à sa stratégie ambitieuse.

 

Le groupe dirigé par Diego Della Valle a marché d’un très bon pas en 2022. Le propriétaire de la fameuse marque éponyme de mocassins, mais aussi des maisons de chaussures et/ou prêt-à-porter et couture Roger Vivier, Hogan, Fay et Schiaparelli, a annoncé hier mercredi un chiffre d’affaires consolidé préliminaire de 1 milliard d’euros. Cela représente une hausse de 14 % par rapport à 2021, où les ventes avaient atteint 883,8 millions d’euros. A taux de change constant, les revenus sont même en hausse de 11% à 984,2 millions d’euros, par rapport à l’an dernier.

 

L’excellente nouvelle est que Tod’s a ainsi dépassé de 10% le niveau pré-pandémique de 2019. Ces bonnes performances ont été saluées par la Bourse, l’action Tod’s ayant clôturé dans le vert mercredi, en hausse de 0,4 % à 32,38 euros.

 

Effet devises

 

Plus en détail, l’effet devises a favorisé les marques du groupe les plus internationales, soit Tod’s et Roger Vivier.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus