Rolls-Royce reste optimiste malgré de lourdes pertes en 2022

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe industriel Rolls-Royce a annoncé jeudi une lourde perte annuelle en 2022, causée notamment par une charge comptable massive liée à des contrats de change. Il annonce cependant une augmentation importante de son chiffre d’affaires, portée par des commandes en hausse.

 

La perte nette du groupe Rolls-Royce, spécialisé dans les moteurs d’avion et navires et la conception de navires, est ressortie à 1,3 milliard de livres, contre un bénéfice de 120 millions, un an plus tôt. La contre-performance s’explique par une charge de près de 1,6 milliard de livres liées à la dévaluation de contrats de change face à l’envolée du dollar.

 

Rolls-Royce a ainsi vu son chiffre d’affaires s’envoler de 21% à 13,5 milliards de livres, et son bénéfice d’exploitation de 63 % à 837 millions de livres, grâce à une augmentation des commandes. Ce sont les divisions d’aviation civile et défense qui ont généré cette hausse du chiffre des ventes.

 

Retour aux bénéfices

 

Rolls-Royce a cependant été durement frappé par la pandémie, qui a immobilisé le trafic aérien pendant un très long moment, comme le reste du secteur de l’aviation. Mais la reprise des voyages internationaux a repris comme avant le covid, dopant les commandes de moteurs d’avion, d’après le groupe. Il se dit d’ailleurs confiant quant à l’amélioration de son résultat en 2023.

 

En 2020, le groupe britannique avait mis en place un plan de recapitalisation et lancé une vaste restructuration, la plus grande de son histoire dans sa branche aéronautique. Ce qui a conduit à la suppression de près de 9 000 postes. Un an plus tard, il a renoué avec les bénéfices, après une lourde perte l’année précédente.

 

Transformation du groupe

 

Tufan Erginbilgic, le nouveau patron du groupe arrivé à la tête de l’entreprise en début d’année, souhaite aller plus loin dans la transformation du groupe : « Bien que nos performances se soient améliorées en 2022, nous sommes capables de bien plus. Notre programme de transformation est déjà en cours et avance à grands pas. Il comprend une revue stratégique afin de prioriser nos investissements vers les opportunités les plus rentables« , a-t-il déclaré dans un communiqué.

 

Il a en outre annoncé l’arrivée de Nicola Grady-Smith, une cadre dirigeante, issue comme lui du géant des hydrocarbures BP. Une nouvelle venue qui vise à redresser la performance du groupe.

 

Des objectifs financiers à moyen terme seront fixés au cours du second semestre 2023, a précisé Rolls-Royce dans un communiqué.

 

Par ailleurs, le groupe développe en parallèle de nouveaux segments d’activité, comme un programme visant à développer de petites centrales nucléaires sur le sol britannique.

 

Lire aussi >L’avion électrique Rolls Royce bat des records de vitesse

Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe industriel Rolls-Royce a annoncé jeudi une lourde perte annuelle en 2022, causée notamment par une charge comptable massive liée à des contrats de change. Il annonce cependant une augmentation importante de son chiffre d’affaires, portée par des commandes en hausse.

 

La perte nette du groupe Rolls-Royce, spécialisé dans les moteurs d’avion et navires et la conception de navires, est ressortie à 1,3 milliard de livres, contre un bénéfice de 120 millions, un an plus tôt. La contre-performance s’explique par une charge de près de 1,6 milliard de livres liées à la dévaluation de contrats de change face à l’envolée du dollar.

 

Rolls-Royce a ainsi vu son chiffre d’affaires s’envoler de 21% à 13,5 milliards de livres, et son bénéfice d’exploitation de 63 % à 837 millions de livres, grâce à une augmentation des commandes. Ce sont les divisions d’aviation civile et défense qui ont généré cette hausse du chiffre des ventes.

 

Retour aux bénéfices

 

Rolls-Royce a cependant été durement frappé par la pandémie, qui a immobilisé le trafic aérien pendant un très long moment, comme le reste du secteur de l’aviation. Mais la reprise des voyages internationaux a repris comme avant le covid, dopant les commandes de moteurs d’avion, d’après le groupe. Il se dit d’ailleurs confiant quant à l’amélioration de son résultat en 2023.

 

En 2020, le groupe britannique avait mis en place un plan de recapitalisation et lancé une vaste restructuration, la plus grande de son histoire dans sa branche aéronautique. Ce qui a conduit à la suppression de près de 9 000 postes. Un an plus tard, il a renoué avec les bénéfices, après une lourde perte l’année précédente.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe industriel Rolls-Royce a annoncé jeudi une lourde perte annuelle en 2022, causée notamment par une charge comptable massive liée à des contrats de change. Il annonce cependant une augmentation importante de son chiffre d’affaires, portée par des commandes en hausse.

 

La perte nette du groupe Rolls-Royce, spécialisé dans les moteurs d’avion et navires et la conception de navires, est ressortie à 1,3 milliard de livres, contre un bénéfice de 120 millions, un an plus tôt. La contre-performance s’explique par une charge de près de 1,6 milliard de livres liées à la dévaluation de contrats de change face à l’envolée du dollar.

 

Rolls-Royce a ainsi vu son chiffre d’affaires s’envoler de 21% à 13,5 milliards de livres, et son bénéfice d’exploitation de 63 % à 837 millions de livres, grâce à une augmentation des commandes. Ce sont les divisions d’aviation civile et défense qui ont généré cette hausse du chiffre des ventes.

 

Retour aux bénéfices

 

Rolls-Royce a cependant été durement frappé par la pandémie, qui a immobilisé le trafic aérien pendant un très long moment, comme le reste du secteur de l’aviation. Mais la reprise des voyages internationaux a repris comme avant le covid, dopant les commandes de moteurs d’avion, d’après le groupe. Il se dit d’ailleurs confiant quant à l’amélioration de son résultat en 2023.

 

En 2020, le groupe britannique avait mis en place un plan de recapitalisation et lancé une vaste restructuration, la plus grande de son histoire dans sa branche aéronautique. Ce qui a conduit à la suppression de près de 9 000 postes. Un an plus tard, il a renoué avec les bénéfices, après une lourde perte l’année précédente.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere est une jeune journaliste en herbe. Elle se passionne notamment pour la mode et la culture, et s'est récemment découvert un intérêt certain pour l'automobile. Sa plume enjouée se caractérise d'une grande richesse lexique, d'un ton direct et spontané. Son glossaire précis élimine l'incertitude.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus