Paris : Révélations fête les dix ans du mariage de la création et des métiers d’art

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La nouvelle édition de Révélations se tient du  7 au 10 juin au Grand Palais Ephémère à Paris. Depuis dix ans, la Biennale permet aux professionnels et au grand public de découvrir ou revoir une sélection des créateurs internationaux contemporains les plus talentueux sublimant des savoir-faire ancestraux,  installés ou en devenir.

 

Du 7 au 11 juin 2023 (avec une pré-ouverture dédiée aux prescripteurs le 7 juin), c’est le rendez-vous international  de la création d’art à ne pas manquer. Organisé par  Atelier d’Art de France (le syndicat professionnel représentant 281 métiers d’art), Révélations fête ainsi cette année son dixième anniversaire à Paris,  au cœur du Grand Palais Ephémère. Cette sixième édition de la manifestation biennale  réunit 350 créateurs du monde entier, qui puisent dans des savoir-faire ancestraux (verrerie, ébénisterie, céramique, textile, peinture en décor, joaillerie, etc) pour les sublimer en œuvres d’art contemporaines.

 

 

De quoi favoriser “des rencontres” fructueuses “entre artistes, élèves, jeunes créateurs, public averti et professionnels du secteur”.

 

Si Révélations apporte une visibilité incontestable auprès des professionnels, le grand public peut aussi profiter de visites guidées d’une heure menées par des conférenciers pour “aller à la découverte de pièces exceptionnelles venant du monde entier”, “percevoir les multiples approches des créateurs, des matières insoupçonnées, des savoir-faire exceptionnels”.

 

Québec, invité d’honneur

 

Côté pays,  le Québec est l’invité d’honneur de cette édition, avec la présentation de  34 artistes.  Soit un “ corpus d’œuvres” qui  “découle d’un désir de manifester toute l’originalité, la diversité et la qualité des métiers d’art contemporains issus de la richesse des créateurs résidant sur l’ensemble du territoire québécois », souligne Julien Silvestre, le directeur général du Conseil des métiers d’art du Québec.

 

L’Italie, pays d’art et d’artisanat par excellence, est  aussi bien représentée lors de cette nouvelle édition, via un pavillon collectif réunissant manufactures d’art, maisons d’excellence et créateurs italiens. Derrière cette initiative, on trouve la très active  ICE, l’agence gouvernementale italienne pour le commerce extérieur, dont la vocation est de valoriser les entreprises italiennes en dehors de leurs frontières.

 

Le nec plus ultra de la création internationale est par ailleurs concentré sur  Le Banquet, l’exposition signature de la Biennale. Une centaine d’œuvres venues de 10 régions du monde,  y est mise en valeur par une “scénographie épurée”. Chaque espace du Banquet, porté à chaque fois par une institution de référence, “dévoile ainsi “des regards inédits et contemporains de près de 70 artisans d’art, artistes de la matière, designers et manufactures sur des techniques ancestrales ou ultra-modernes afin d’intégrer pleinement les métiers d’art dans la dynamique culturelle et économique de demain”.

 

Un banquet d’oeuvres

 

Le Conseil des métiers d’art du Québec et la Maison des métiers d’art de Québec ont pour leur part retenu Nadia Myre qui fait cohabiter céramique, art graphique, vannerie de papier et juxtapositions de matières et  Julie Bénédicte Lambert, pour son oeuvre tressée en papier de coton, lin et jute  et sublimée d’encre de Chine.

 

La  France est bien sûr au rendez-vous, toujours dans l’optique de valoriser les savoir-faire du patrimoine à la lueur des enjeux d’aujourd’hui. Elle a ainsi choisi de présenter  “des pièces d’exception issues des collections du Mobilier national, dans le cadre d’un programme de valorisation des leurs collections”.. Celles-ci ont ainsi été revisitées par des artistes plasticiens contemporains à la lueur des  “réflexions sociétales et environnementales” actuelles.

 

Dans le cadre de l’Année Européenne des Compétences, le World Crafts Council Europe a, lui, sélectionné des artisans européens représentatifs d’un éventail ouvert “de matériaux, techniques et visions de la créativité européenne”.

 

La Beijing Contemporary Art Foundation a pour sa part  “exploré  la manière dont les métiers d’art se trouvent être un laboratoire d’idées, de matières et de formes pour le monde de la mode au sein de la culture chinoise, à travers des collaborations entre 10 manufactures d’art chinoises aux savoir-faire locaux uniques avec des designers et directeurs artistiques de maisons de luxe de renommée internationale installées en Chine”.

 

Mais il sera aussi possible de découvrir des créateurs venus de pays inédits sur le Banquet, soit l’Egypte (portée par la Micro, Small, and Medium Enterprise Development Agency of Egypt & Egyptian Handicrafts Export Council), l’Equateur (porté par le Centro interamericano de Artes Populares) et le  Rwanda (porté par Rwanda Arts Initiatives).

 

Révélateurs de talents

 

“Véritable tremplin et catalyseur pour la jeune création”, Révélations est aussi, bien sûr, comme son nom l’indique…un révélateur de talents prometteurs.

 

Parmi les jeunes artistes présents sur le Salon, Révélations met ainsi tout particulièrement à l’honneur en exclusivité les deux  lauréates 2023 du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art.Soit en l’occurrence, Siqou,  une céramiste passionnée par l’Arctique, et  Tiphaine Germaneau, qui “crée des aplats de verre, à la recherche d’expressions graphiques qui poussent les limites de la perception”.

 

Organisé depuis 1960 par Ateliers d’Art de France, ce prix récompense ainsi chaque année des créateurs de moins de 35 ans, exerçant parmi les 281 métiers d’art. Les lauréats primés bénéficient d’un véritable tremplin, avec à la fois un accompagnement professionnel personnalisé et un stand offert sur l’un des salons internationaux du syndicat, soit en l’occurrence Révélations.

 

Pour célébrer son 10ème anniversaire, Révélations revient ainsi sur une décennie de jeunes talents, mis à l’honneur dès l’entrée du salon dans l’espace L’Agora. Y sont présentées des œuvres récentes ou inédites des lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art distingués depuis 2013. La plupart ont réalisé, “depuis cette reconnaissance, un magnifique chemin et ont maintenant, chacun, une signature artistique singulière au sein de la création française”.

 

 

Lire aussi > Haute précision horlogère et joaillière : la 21e édition du Salon EPHJ débute aujourd’hui à Genève

 

 

Photo à la Une :  © Révélations[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La nouvelle édition de Révélations se tient du  7 au 10 juin au Grand Palais Ephémère à Paris. Depuis dix ans, la Biennale permet aux professionnels et au grand public de découvrir ou revoir une sélection des créateurs internationaux contemporains les plus talentueux sublimant des savoir-faire ancestraux,  installés ou en devenir.

 

Du 7 au 11 juin 2023 (avec une pré-ouverture dédiée aux prescripteurs le 7 juin), c’est le rendez-vous international  de la création d’art à ne pas manquer. Organisé par  Atelier d’Art de France (le syndicat professionnel représentant 281 métiers d’art), Révélations fête ainsi cette année son dixième anniversaire à Paris,  au cœur du Grand Palais Ephémère. Cette sixième édition de la manifestation biennale  réunit 350 créateurs du monde entier, qui puisent dans dessavoir-faire ancestraux (verrerie, ébénisterie, céramique, textile, peinture en décor, joaillerie, etc) pour les sublimer en œuvres d’art contemporaines.

 

 

De quoi favoriser “des rencontres” fructueuses “entre artistes, élèves, jeunes créateurs, public averti et professionnels du secteur”.

 

Si Révélations apporte une visibilité incontestable auprès des professionnels, le grand public peut aussi profiter de visites guidées d’une heure menées par des conférenciers pour “aller à la découverte de pièces exceptionnelles venant du monde entier”, “percevoir les multiples approches des créateurs, des matières insoupçonnées, des savoir-faire exceptionnels”.

 

Québec, invité d’honneur

 

Côté pays,  le Québec est l’invité d’honneur de cette édition, avec la présentation de  34 artistes.  Soit un “ corpus d’œuvres” qui  “découle d’un désir de manifester toute l’originalité, la diversité et la qualité des métiers d’art contemporains issus de la richesse des créateurs résidant sur l’ensemble du territoire québécois », souligne Julien Silvestre, le directeur général du Conseil des métiers d’art du Québec.

 

L’Italie, pays d’art et d’artisanat par excellence, est  aussi bien représentée lors de cette nouvelle édition, via un pavillon collectif réunissant manufactures d’art, maisons d’excellence et créateurs italiens. Derrière cette initiative, on trouve la très active  ICE, l’agence gouvernementale italienne pour le commerce extérieur, dont la vocation est de valoriser les entreprises italiennes en dehors de leurs frontières.

 

Le nec plus ultra de la création internationale est par ailleurs concentré sur  Le Banquet, l’exposition signature de la Biennale. Une centaine d’œuvres venues de 10 régions du monde,  y est mise en valeur par une “scénographie épurée”. Chaque espace du Banquet, porté à chaque fois par une institution de référence, “dévoile ainsi “des regards inédits et contemporains de près de 70 artisans d’art, artistes de la matière, designers et manufactures sur des techniques ancestrales ou ultra-modernes afin d’intégrer pleinement les métiers d’art dans la dynamique culturelle et économique de demain”.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Révélations[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La nouvelle édition de Révélations se tient du  7 au 10 juin au Grand Palais Ephémère à Paris. Depuis dix ans, la Biennale permet aux professionnels et au grand public de découvrir ou revoir une sélection des créateurs internationaux contemporains les plus talentueux sublimant des savoir-faire ancestraux,  installés ou en devenir.

 

Du 7 au 11 juin 2023 (avec une pré-ouverture dédiée aux prescripteurs le 7 juin), c’est le rendez-vous international  de la création d’art à ne pas manquer. Organisé par  Atelier d’Art de France (le syndicat professionnel représentant 281 métiers d’art), Révélations fête ainsi cette année son dixième anniversaire à Paris,  au cœur du Grand Palais Ephémère. Cette sixième édition de la manifestation biennale  réunit 350 créateurs du monde entier, qui puisent dans dessavoir-faire ancestraux (verrerie, ébénisterie, céramique, textile, peinture en décor, joaillerie, etc) pour les sublimer en œuvres d’art contemporaines.

 

 

De quoi favoriser “des rencontres” fructueuses “entre artistes, élèves, jeunes créateurs, public averti et professionnels du secteur”.

 

Si Révélations apporte une visibilité incontestable auprès des professionnels, le grand public peut aussi profiter de visites guidées d’une heure menées par des conférenciers pour “aller à la découverte de pièces exceptionnelles venant du monde entier”, “percevoir les multiples approches des créateurs, des matières insoupçonnées, des savoir-faire exceptionnels”.

 

Québec, invité d’honneur

 

Côté pays,  le Québec est l’invité d’honneur de cette édition, avec la présentation de  34 artistes.  Soit un “ corpus d’œuvres” qui  “découle d’un désir de manifester toute l’originalité, la diversité et la qualité des métiers d’art contemporains issus de la richesse des créateurs résidant sur l’ensemble du territoire québécois », souligne Julien Silvestre, le directeur général du Conseil des métiers d’art du Québec.

 

L’Italie, pays d’art et d’artisanat par excellence, est  aussi bien représentée lors de cette nouvelle édition, via un pavillon collectif réunissant manufactures d’art, maisons d’excellence et créateurs italiens. Derrière cette initiative, on trouve la très active  ICE, l’agence gouvernementale italienne pour le commerce extérieur, dont la vocation est de valoriser les entreprises italiennes en dehors de leurs frontières.

 

Le nec plus ultra de la création internationale est par ailleurs concentré sur  Le Banquet, l’exposition signature de la Biennale. Une centaine d’œuvres venues de 10 régions du monde,  y est mise en valeur par une “scénographie épurée”. Chaque espace du Banquet, porté à chaque fois par une institution de référence, “dévoile ainsi “des regards inédits et contemporains de près de 70 artisans d’art, artistes de la matière, designers et manufactures sur des techniques ancestrales ou ultra-modernes afin d’intégrer pleinement les métiers d’art dans la dynamique culturelle et économique de demain”.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Révélations[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus