Vous lisez en ce moment
Quelles performances pour Interparfums et Ferragamo au premier semestre ?

Quelles performances pour Interparfums et Ferragamo au premier semestre ?

Les résultats financiers des groupes Interparfums et Salvatore Ferragamo sont tombés pour le premier semestre. Est-ce que les chiffres de ces firmes correspondent aux attentes et quelles sont les prévisions pour les prochains mois ?

 

Interparfums en forme mais méfiant sur le second semestre

 

Ce mercredi, Interparfums a annoncé avoir multiplié par cinq son bénéfice net au premier semestre sur un an, à 45,5 millions d’euros contre 8,8 millions. Il faut se rappeler que le groupe Interparfums avait connu une accélération des ventes au deuxième trimestre de l’année 2021. Le chiffre d’affaires avait dépassé les 130 millions d’euros, des résultats dynamiques malgré la crise sanitaire. Une prouesse qui pourrait sembler de bonne augure mais les prévisions ne sont pas aussi rassurantes pour la suite de l’année.

 

En effet, le groupe, propriétaire de marques comme Jimmy Choo, Lanvin ou encore Moncler, a déclaré dans un communiqué que les objectifs de chiffre d’affaires pour l’exercice du deuxième semestre se présentaient plus difficilement, pour cause de tensions sur la chaîne d’approvisionnement.

 

« Compte tenu de la très bonne activité du premier semestre, nous confirmons notre objectif de chiffre d’affaires de 460 – 480 millions d’euros pour l’année entière », a déclaré Philippe Bénacin, PDG du groupe, dans un communiqué. « Néanmoins, du fait des tensions significatives et persistantes sur la chaîne d’approvisionnement depuis mai, le deuxième semestre se présente plus difficilement », a ajouté le PDG du groupe. «Un niveau de stock de produits finis trop bas et une chaîne d’approvisionnement trop lente ne permettent pas de livrer correctement nos partenaires, situation qui devrait se prolonger jusqu’au début de l’année 2022», a-t-il conclut.

 

 

Accélération des ventes chez Ferragamo

 

Salvatore Ferragamo avait connu un bond de son chiffre d’affaires de 44,2% atteignant 523,8 millions d’euros au premier semestre de l’exercice 2021, clos fin juin.

 

Lors du premier semestre, le canal de vente de détail du groupe Ferragamo a enregistré une augmentation de 46,3% de son chiffre d’affaires, atteignant 381,3 millions d’euros.

 

Au niveau géographique, les résultats financiers de tous les marchés étaient en hausse et plus particulièrement aux États-Unis, en Chine, en Corée du Sud et en Amérique latine, si l’on compare à la même période de l’année 2019, avant la pandémie.

 

Une performance quasi inespérée pour Ferragamo, qui avait été plus durement touché par la crise sanitaire et les multiples restrictions. Le groupe se trouve effet être plus régulièrement sujet aux dépenses de voyage.

 

Le marché d’Asie-Pacifique est le premier marché en termes de chiffre d’affaires, avec une croissance de 35,2 % atteignant 222,2 millions d’euros, contre 164,4 millions d’euros au premier semestre de 2020. Le chiffre d’affaires pour le marché d’Amérique du Nord a doublé pour atteindre 136,9 millions d’euros.

Voir aussi

 

Enfin, le bénéfice du groupe au premier semestre n’a fait qu’augmenter, pour atteindre 360,9 millions d’euros.

 

Une vague positive pour la firme qui attend désormais l’arrivée de son Marco Gobetti, démarché au début de l’été pour prendre la tête de Ferragamo d’ici la fin de l’année. La démission de la PDG Micaela le Divelec Lemmi a été rendue effective depuis mardi et les pouvoirs sont provisoirement entre les mains du vice-président exécutif Michele Norsa.

 

 

Lire aussi > FERRAGAMO : DES VENTES EN HAUSSE POUR LE PREMIER TRIMESTRE

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut