Vous lisez en ce moment
Plan de relance : Bercy veut renforcer les fonds propres des entreprises

Plan de relance : Bercy veut renforcer les fonds propres des entreprises

Le gouvernement a confirmé l’enveloppe de 3 milliards d’euros afin de renforcer les fonds propres des entreprises.

 

Trois milliards d’euros vont être mobilisés pour consolider le capital de PME (Petite ou moyenne entreprise) et TPE (Toute petite entreprise) fortement affaiblies par la crise sanitaire.

 

De quoi permettre notamment l’octroi de 10 à 20 milliards d’euros de prêts participatifs par les banques.

 

Dans un premier temps pour éviter aux entreprises de sombrer, grâce aux dispositifs de reports de charges et surtout aux prêts garantis par l’Etat (PGE), les renflouer durablement, ensuite en renforçant la charpente du navire.

 

Par ailleurs, le gouvernement poursuit la logique qu’il a adoptée dès le début de la crise liée à l’épidémie de Covid-19 avec la priorité donnée à la préservation du secteur économique du pays.

 

Cette mesure de renforcement des fonds propres s’inscrit dans une optique à la fois « défensive » pour éviter les faillites et « offensive » pour leur permettre de se développer. 

 

En revanche, l’Etat n’entend pas s’inviter directement au capital de milliers de PME.

 

Il ne fera que garantir de nouveaux prêts participatifs portés par des institutions financières, comme des assureurs ou des investisseurs institutionnels.

 

En outre, si les mesures du plan d’urgence ont permis à des dizaines de milliers d’entreprises de garder la tête hors de l’eau, elles ont néanmoins fortement alourdi leur endettement. 

Voir aussi


 

Plus de 152 milliards d’euros de prêts, dont 120 milliards de prêts garantis par l’Etat sont venus aggraver le bilan des sociétés françaises, alors qu’elles étaient déjà fortement endettées avant la crise.

 

« Les ratios d’endettement sont très regardés. La plupart des entreprises pourront rembourser leur PGE, mais il reste un besoin de fonds propres de l’ordre de 10 milliards à 20 milliards d’euros pour les PME et les entreprises de taille intermédiaire [ETI] en particulier » a souligné l’entourage du ministre de l’économie Bruno Le Maire.

 

 

Lire aussi > PLAN DE RELANCE ÉCONOMIQUE : CE QU’IL FAUT RETENIR DES ANNONCES DE JEAN CASTEX

 

Photo à la Une : Bruno Le Maire © Wikipédia

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut