Vous lisez en ce moment
Pathé ouvre son premier cinéma de luxe à Paris

Pathé ouvre son premier cinéma de luxe à Paris

Offrant un confort inégalé et une excellente qualité de projection, le nouveau Pathé Parnasse introduit une tarification elle aussi haut de gamme. Le billet plein tarif est fixé à 18,50 euros.

 

Le public boude le cinéma ? Le groupe Pathé le réinvente en lieu ultra-désirable. Un nouveau complexe de cinéma, positionné haut de gamme, ouvre ses portes aujourd’hui à Paris Situé près du jardin du Luxembourg et de la gare Montparnasse, l’ex Gaumont Parnasse, a fait l’objet d’un lifting complet. Rebaptisé Pathé Parnasse, il offre 12 salles dont l’approche a été totalement revue pour satisfaire des spectateurs exigeants. Selon Aurélien Bosc, le président de la branche cinémas du groupe Pathé, il s’agit ainsi du «premier cinéma parisien entièrement premium ».

 

Confort inégalé

 

Le nouveau lieu propose un confort inégalé jusqu’alors. Totalement inclinables,  les fauteuils conçus spécialement pour ce cinéma, y sont plus larges que dans une salle classique. Le spectateur sera d’autant plus à l’aise que la capacité d’accueil du lieu a été réduite de plus de la moitié, passant de 2000 à 800 fauteuils. Une rangée de fauteuils sur deux a en effet disparu dans la rénovation, laissant un couloir de deux mètres entre chacune d’entre elles. 

Confort pour les yeux aussi : la technologie laser, plébiscitée pour son affichage de qualité supérieure, a été choisie pour les projections.

 

Tarif plein à 18,50 euros

 

Avec un tel positionnement, Pathé fait le pari que les spectateurs seront prêts à payer davantage pour se payer une toile. Il en coûtera en effet jusqu’à 18,50 euros pour une séance d’exception. Des tarifs réduits sont cependant aussi proposés, soit 12,50 euros le matin, 13,50 euros pour les étudiants et 7,50 euros pour les moins de 14 ans.Ce qui reste un luxe quand on sait que le prix moyen d’une  entrée pour voir un long-métrage a été de 7,09 euros en 2021 en France selon le centre national de la cinématographie (CNC).  Deux spectateurs sur trois bénéficient ainsi d’un tarif réduit, selon la Fédération nationale des exploitants de salles (FNCF).

 

A contre-courant de cette ubérisation du cinéma, Jérôme Seydoux, le co-Président du groupe Pathé (le leader dans l’hexagone avec l’Hexagone avec 128 cinémas), parie, lui, sur  sa « montée en gamme” et  sa “modernisation », pour « créer la différence ». Dans un entretien récent au Monde, le groupe, qui est également producteur, a aussi annoncé vouloir miser avant tout sur des films spectacles en 2023. 

 

Voir aussi

Le nouveau Pathé Parnasse sera un bon ballon d’essai pour tester cette stratégie de montée en gamme des salles obscures.

 

 

Lire aussi > [Luxus+ Magazine] Black Panther : un succès dès sa sortie au cinéma

 

Photo à la Une : © Wiki commons

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0
Revenir en haut