Vous lisez en ce moment
Nouvelles restrictions à Paris et en Île-de-France : Le click & Collect restera possible dans les commerces fermés

Nouvelles restrictions à Paris et en Île-de-France : Le click & Collect restera possible dans les commerces fermés

Le gouvernement a une nouvelle fois pris la parole jeudi dernier, annonçant des nouvelles restrictions pour 4 semaines dans 16 départements (les 8 d’Ile-de-France, les 5 des Hauts-de-France ainsi que les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure). Ces nouvelles mesures impliquent notamment la fermeture des commerces non essentiels, soit plus de 110.000 magasins, dont près de 60.000 pour la seule Ile-de-France.

 

« S’agissant des commerces, comme en mars et en novembre, seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir. Cette notion de bien de première nécessité sera étendue aux livres et à la musique, ce qui permettra aux libraires et aux disquaires de rester ouverts.” a annoncé Jean Castex.

 

Les librairies, disquaires, et coiffeurs sont ainsi désormais considérés comme des commerces de première nécessité et ne seront donc pas fermés.

 

Le gouvernement a par ailleurs dévoilé ce samedi la liste des commerces autorisés à ouvrir et les protocoles sanitaires qui devront s’appliquer.

 

Fort heureusement, les commerces vont peut-être pouvoir  limiter la casse” et conserver une activité minimale puisque, comme lors du second confinement national lié au Covid-19, le click-and-collect sera toujours autorisé pour les commerces fermés. Sauf pour ceux situés dans les centres commerciaux.

 

Voir aussi


Voici la liste des commerces essentiels autorisés à rester ouverts pendant le reconfinement :

  • les commerces ouverts lors des deux premiers confinements ;
  • les librairies ;
  • les disquaires ;
  • les salons de coiffure ;
  • les magasins de bricolage ;
  • les magasins de plantes et de fleurs ;
  • les chocolatiers ;
  • les cordonniers ;
  • les concessions automobiles (sur prise de rendez-vous) ;
  • les visites de biens immobiliers.

 

Lire aussi > CONFINEMENT A PARIS : COMMENT LES GRANDS MAGASINS S’ADAPTENT-ILS A LA REOUVERTURE ?

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut