Morgan Stanley : quelles sont les marques leaders de l’horlogerie suisse ?

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La banque d’affaires américaine Morgan Stanley a recensé début mars dans son rapport annuel l’état économique et les tendances financières de l’industrie horlogère suisse sur l’exercice 2021, en collaboration avec le cabinet LuxeConsult, spécialisé dans le monde horloger.

 

Ce document base ses données sur les chiffres relatifs aux exportations horlogères helvétiques, qui ont d’ailleurs été historiques, s’élevant à 22,3 milliards de francs suisses, soit environ 21,6 milliards d’euros, en 2021.

 

En valeur, les ventes ont retrouvé leur niveau pré-pandémique, en hausse de 31,2% face à 2020 et également supérieures de 2,7% par rapport à 2019. Cependant, en volume, même si ces dernières ont été 2 millions supérieures à celles réalisées en 2020, elles n’ont su atteindre le niveau atteint en 2019, restant 4,9 millions en dessous.

 

Les marques grandes gagnantes de 2021

 

Avant de dévoiler quelles entreprises horlogères ont réalisé les meilleurs résultats durant l’année 2021, ce rapport dévoile une polarisation accrue du marché. En effet, cinq marques se partagent plus de la moitié du marché (53,6%) : Rolex en première position, suivie d’Omega, Cartier Watches, Longines et enfin, Patek Philippe. De plus, quatre marques se démarquent également des autres par leur croissance exponentielle réalisée depuis plusieurs années : Rolex, Audemars Piguet, Patek Philippe et Richard Mille.

 

© Morgan Stanley

 

Concernant le classement des marques horlogères suisses ayant réalisé les meilleurs ventes et le meilleur chiffre d’affaires, Rolex se place largement en tête des autres entreprises. Avec un chiffre d’affaires à hauteur de 8 milliards de francs suisses en 2021, Rolex est le leader sur les parts de marché, détenant près de 29% d’entre elles. Et cette dernière réalise par-dessus le lot le meilleur exercice de son histoire depuis la création de la marque en 1905, faisant donc preuve d’une reprise historique suite à une année 2020 compliquée à tous points de vue pour les entreprises horlogères.

 

Sur la deuxième marche du podium se trouve Omega, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de francs suisses en 2021, soit une augmentation de 30% par rapport à 2020. Elle détient également la deuxième part de marché la plus élevée – même si reste loin derrière Rolex – à hauteur de 7,5%. De très près suit la division horlogère de Cartier, avec 2,39 milliards de francs suisses de chiffres d’affaires en 2021 et détient près de 7% des parts du marché.

 

En termes de ventes, Audemars Piguet se place en quatrième position et accomplit une année record, qui se trouve être la meilleure de son histoire, détenant 4,2% des parts du marché horloger suisse.

 

Surnommé « Les Sept Magnifiques » par Morgan Stanley, le « club » des marques milliardaires compte à nouveau sept membres. Composé de Rolex, Omega, Cartier Watches, Longines, Patek Philippe, Audemars Piguet, il a cette année été rejoint par Richard Mille. Cette dernière marque se place donc en septième position avec la réalisation de ventes s’élevant à 1,1 milliards de francs suisses.

 

Enfin, ce rapport commente également l’assaut des montres connectées que subit l’horlogerie suisse depuis plus de cinq ans maintenant. 80 millions de montres connectées se sont vendues l’année passée contre 16 millions de montres pour l’ensemble de l’horlogerie suisse. L’Apple Watch reste leader absolu sur ce segment, qui détient plus de 50% des parts de marché.

 

 

Lire aussi > WATCHES AND WONDERS 2022 : QUELLES MONTRES SERONT PRÉSENTÉES AU SALON DE L’HORLOGERIE DE GENÈVE ?

 

 

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La banque d’affaires américaine Morgan Stanley a recensé début mars dans son rapport annuel l’état économique et les tendances financières de l’industrie horlogère suisse sur l’exercice 2021, en collaboration avec le cabinet LuxeConsult, spécialisé dans le monde horloger.

 

Ce document base ses données sur les chiffres relatifs aux exportations horlogères helvétiques, qui ont d’ailleurs été historiques, s’élevant à 22,3 milliards de francs suisses, soit environ 21,6 milliards d’euros, en 2021.

 

En valeur, les ventes ont retrouvé leur niveau pré-pandémique, en hausse de 31,2% face à 2020 et également supérieures de 2,7% par rapport à 2019. Cependant, en volume, même si ces dernières ont été 2 millions supérieures à celles réalisées en 2020, elles n’ont su atteindre le niveau atteint en 2019, restant 4,9 millions en dessous.

 

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La banque d’affaires américaine Morgan Stanley a recensé début mars dans son rapport annuel l’état économique et les tendances financières de l’industrie horlogère suisse sur l’exercice 2021, en collaboration avec le cabinet LuxeConsult, spécialisé dans le monde horloger.

 

Ce document base ses données sur les chiffres relatifs aux exportations horlogères helvétiques, qui ont d’ailleurs été historiques, s’élevant à 22,3 milliards de francs suisses, soit environ 21,6 milliards d’euros, en 2021.

 

En valeur, les ventes ont retrouvé leur niveau pré-pandémique, en hausse de 31,2% face à 2020 et également supérieures de 2,7% par rapport à 2019. Cependant, en volume, même si ces dernières ont été 2 millions supérieures à celles réalisées en 2020, elles n’ont su atteindre le niveau atteint en 2019, restant 4,9 millions en dessous.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus