Vous lisez en ce moment
LVMH, Prada et Cartier s’allient pour créer la blockchain Aura

LVMH, Prada et Cartier s’allient pour créer la blockchain Aura

Dans un communiqué paru ce mardi 20 avril, le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé son nouveau partenariat avec Prada et Cartier – tous deux au sein du groupe Richemont – pour développer Aura Blockchain Consortium, la première blockchain de luxe internationale. Objectif ? Assurer aux clients une transparence et une traçabilité élevées tout au long du cycle de vie d’un produit.

 

« Cette collaboration sans précédent entre concurrents représente une solution unique et innovante au défi commun de la communication d’informations relatives à l’authenticité, à l’approvisionnement responsable et la durabilité dans un format numérique sécurisé » indique le numéro un mondial du luxe dans un communiqué officiel paru ce mardi.

 

Les questions relatives à la traçabilité, à la durabilité et à l’authenticité étant communes à toutes les marques de luxe, l’idée de travailler ensemble pour promouvoir le changement et développer une solution partagée s’est avérée logique pour les trois concurrents.

 

Le groupe LVMH s’est ainsi associé à Prada et Richemont pour concevoir Aura Blockchain Consortium, une blockchain multi-nodale privée sécurisée par la technologie ConsenSys et Microsoft.

 

« Ouverte à toutes les marques de luxe, et pas seulement aux fondateurs, Aura offre des solutions flexibles pour accompagner les entreprises de différentes tailles et s’adapter aux besoins individuels » précise le communiqué.

 

Parmi les Maisons LVMH, Hublot, Bvlgari et Louis Vuitton sont déjà actifs sur la plateforme. Hublot, par exemple, a lancé une garantie numérique stockée sur l’infrastructure d’Aura, permettant aux clients de vérifier l’authenticité de leur montre grâce à une simple photo prise avec un téléphone portable.

 

Les marques utilisant Aura développent ainsi leur propre expérience en fonction de leurs spécificités et des attentes de leurs clients. Ils conservent également leurs propres données et adhèrent aux normes les plus strictes en matière de confidentialité des clients, les informations étant stockées sur la blockchain de manière à ne pas pouvoir être modifiées, falsifiées ou piratées.

 

La technologie de pointe dont bénéficie Aura Blockchain associe un identifiant de produit à un identifiant client permettant aux consommateurs d’accéder à l’historique d’un produit et à la preuve de son authenticité à chaque étape de la chaîne de valeur, de la matière première au point de vente.

 

Les clients peuvent donc suivre l’intégralité du cycle de vie d’un produit.

 

Voir aussi


A travers une chaîne de blocs numériques sécurisés et non reproductibles, la blockchain fournit ainsi des données fiables et sans devoir recourir à une vérification par un tiers.

 

Une nouvelle façon pour les marques de luxe de communiquer directement avec les consommateurs, en racontant une histoire unique sur la qualité de leurs matériaux, leur savoir-faire et leur créativité, tout en renforçant la relation entre le client et la marque.

 

Toni Belloni, directeur général de LVMH, a déclaré : « Pour notre secteur, Aura Blockchain Consortium constitue une opportunité sans précédent de renforcer le lien qui nous unit à nos clients en leur offrant des solutions simples pour mieux connaître nos produits. En unissant nos forces avec d’autres marques de luxe sur ce projet, nous ouvrons la voie en matière de transparence et de traçabilité. J’espère que d’autres acteurs prestigieux rejoindront ce consortium. »

 

Lire aussi > DANS UNE INDUSTRIE DU LUXE POST-COVID, POURQUOI LES FUSIONS ET ACQUISITIONS VONT SE MULTIPLIER ?

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut