[Luxus Magazine] Une page se tourne à Roland-Garros

Deux champions, la française Alizé Cornet et l’espagnol Rafael Nadal se sont inclinés dès leur premier match pendant l’édition 2024 du célèbre tournoi de tennis parisien. Mais si la première a fait ses adieux à la compétition, le second n’a pas encore tiré sa révérence. Car imaginer une seconde vie pour un sportif professionnel n’a rien de facile…

 

On a l’habitude de voir couler des larmes lors du tournoi de Roland Garros.

 

Mais lors de cette édition 2024, qui se terminera le 9 juin prochain, elles ont parfois eu le caractère irrémédiable et définitif d’un enterrement. Avec en prime, le triste temps pluvieux qui sied à ce type d’événements.

 

Le moment émotion assumé de cette année a ainsi été signé par la française Alizé Cornet, qui a tiré sa révérence définitivement, sans retenir ses glandes lacrymales…

 

A contrario, la légende du tennis masculin mondial qu’est Rafael Nadal a eu beau s’incliner, comme sa collègue tenniswoman, dès le premier match du tournoi, le 27 mai, face à Alexander Zverev, il a annoncé qu’il n’avait pas encore pris la décision de se retirer à jamais des courts de tennis.

 

Éventuelle retraite ?

 

Quant à Novak Djokovic, le Numéro Un mondial, il a, certes, confié avoir plus de mal, à 37 ans, à conserver une motivation constante. Mais s’il a bien démarré le tournoi, il n’a pas encore évoqué la perspective d’une éventuelle retraite.

 

Quoi qu’il en soit, il y a la certitude, ou parfois seulement l’impression, que des pages se tournent lors de cette édition.

 

Certitude, le 28 mai dernier, lorsque la Française Alizé Cornet, 34 ans, a perdu son match d’entrée, et 1002ème de sa carrière, sur le court Philippe-Chatrier, le principal du stade Roland-Garros. La niçoise, 107ème joueuse mondiale, s’est inclinée en deux sets (2-6, 1-6) face à la chinoise Qinwen Zhen, la huitième du palmarès mondial, finaliste du dernier Open d’Australie.

 

Alizé Cornet avait annoncé d’emblée que ce tournoi serait le dernier de sa carrière. Et elle a laissé sans retenue couler les larmes lors de la cérémonie d’hommage qui lui a été consacrée. Longuement applaudie par le public, elle a reçu un trophée d’honneur des mains d’une ex tenniswoman de choc, Amélie Mauresmo, devenue directrice du tournoi et de Gilles Moretton, président de la Fédération française de tennis.

 

Les heures de gloire des vingt ans de carrière de celle qui a démarré sa carrière à 15 ans et compte six titres en simple mais aussi le record du nombre de grands Chelems joués d’affilée (69), ont été diffusés sur grand écran. De quoi appuyer sur le levier à émotions…

 

« J’ai déjà pleuré hier en regardant Rafael Nadal. Rebelote aujourd’hui. J’avais tenu jusqu’ici, mais là l’émotion me submerge. Ça fait des semaines que je me prépare pour ce moment, mais je crois qu’on n’est jamais prêt pour faire ses adieux », a-t-elle déclaré.

 

Le lundi 27 mai, Alizé Cornet avait en effet pu assister à la défaite de son “collègue” espagnol, lui aussi dès son premier match et lui aussi sur le court Philippe Chatrier.

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier sur Luxus Magazine.

 

Photos à la Une : © Roland-Garros

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Nos services

©2023 Luxus Plus. Tous droits réservé

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus