[Luxus Magazine] Evergrande, symbole d’un marché immobilier privé en crise en Chine

La crise financière d’Evergrande, l’un des plus importants promoteurs immobiliers chinois, prend une nouvelle tournure avec la saisie de propriétés de luxe appartenant à son président, Hui Ka Yan. Alors que le groupe lutte pour éviter la liquidation, l’effondrement d’un autre géant du secteur,  Country Garden, et ses implications sur l’économie chinoise soulignent l’ampleur de la crise. Cela conduit à des débats sur les politiques de régulation et les solutions à envisager pour stabiliser le marché immobilier et prévenir une contagion économique.

 

Le 22 novembre 2023, deux propriétés de luxe appartenant au président du promoteur immobilier Evergrande, Hui Ka Yan, ont été saisies par un créancier non identifié. Les propriétés d’une valeur de plus de 1,5 milliard de dollars HK (192 millions de dollars US), situées à The Peak, l’un des quartiers les plus prestigieux de Hong Kong, seront officiellement saisies dans les jours à venir.

 

Hui Ka Yan avait mis ces maisons en gage auprès d’Orix Asia Capital Ltd en novembre 2021. Une autre propriété voisine avait été saisie par la China Construction Bank (Asia) en novembre 2022. Evergrande, en difficulté financière depuis deux ans, doit présenter une nouvelle proposition de restructuration d’ici le 4 décembre pour éviter la liquidation, tandis que ses principaux actifs à Hong Kong ont été saisis par les créanciers l’année dernière.

 

Par ailleurs, un nouveau groupe chinois, Zhongzhi, un gestionnaire d’actifs de plus de 125 milliards d’euros ultra-endetté, fait face à une enquête de la police de Pékin, sur des infractions présumées. Peu connu du grand public, Zhongzhi est un acteur majeur du marché, gérant les avoirs de nombreuses entreprises et particuliers chinois. La crise immobilière provoquée par la chute d’Evergrande et le ralentissement économique ont plongé des entreprises spécialisées dans la gestion d’actifs, comme Zhongzhi, dans d’importantes difficultés. Ce dernier se déclare aujourd’hui insolvable, avec une dette estimée à 60 milliards d’euros, ce qui pourrait avoir des conséquences significatives sur le système financier chinois.

 

Chute du géant Country Garden

 

En grande difficulté, le promoteur immobilier Country Garden, l’un des plus importants de Chine, s’est également effondré en Bourse en août. Son lourd endettement (150 milliards d’euros) pèse sur sa santé financière et préoccupe les investisseurs. Un projet en particulier symbolise la folie des grandeurs du groupe immobilier et n’est sans doute pas étranger à la crise qu’il traverse.

 

 

Baptisé « Forest City » et lancé en 2016, ce mégaprojet à 100 milliards de dollars de « ville du futur intelligente et verte » implantée dans le sud de la Malaisie, près de Singapour, s’avère être un échec cuisant. Il est même qualifié de « ville fantôme » par les observateurs et les médias qui se sont rendus sur place. Alors que la ville devait à l’origine accueillir 700 000 habitants sur quatre îles artificielles s’étendant sur 30 km2, seuls quelques milliers y habitent aujourd’hui. Uniquement 28 000 unités résidentielles ont jusque-là été achevées, et une seule des quatre îles complètement aménagée.

 

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier sur Luxus Magazine.

 

Photo à la Une : © Presse

Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Nos services

©2023 Luxus Plus. Tous droits réservé

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus