L’incroyable année 2021 de l’immobilier lyonnais selon Barnes

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Si la période de pandémie pouvait nous faire penser que le marché de l’immobilier à Lyon allait s’éroder, Barnes nous prouve que l’effet inverse s’est finalement produit.

 

Les prédictions au début de la période de pandémie voyaient Lyon accuser une baisse de 10% des prix de l’immobilier, alors que le marché a finalement réussi à conserver sa dynamique et atteindre de nouveaux sommets. “À Lyon, dès la fin du 1er confinement, les Français ont voulu « vivre mieux » , mieux adapter leur logement à leur mode de vie. Cela s’est traduit par acheter plus grand, avec une pièce dédiée au télétravail pour les citadins ou la volonté d’avoir un extérieur” commente Gérald Châtel, directeur associé de Barnes Lyon.

 

En 5 ans, le volume de ventes de l’immobilier a augmenté de 39%, ”signe du dynamisme du marché immobilier de la Capitale des Gaules de 2020 à 2021, Barnes Lyon a vu son nombre d’appartements vendus augmenter de 13,4% et celui des maisons de 23,91%” poursuit-il. Pour rappel, au niveau national, le nombre de transactions réalisées a augmenté de 15,5%, passant de 1 020 000 en 2020 à 1 178 000 en 2021. Sur l’ensemble du marché immobilier lyonnais, les prix observent, depuis 2016, une hausse annuelle comprise entre 8 et 11%. 

 

Sur le secteur de l’immobilier haut de gamme, la hausse du prix atteint 44% sur ces 5 dernières années. En revanche, on observe une stabilisation des prix entre 2020 et 2021, avec seulement + 0,88 % sur le prix au m2 pour les appartements à Lyon, avec une médiane à 6 966 €/m2 et une augmentation de 1,91 % du prix médian d’une maison à Lyon ou dans sa banlieue, qui atteint 1 120 000 €” explique Gérald Châtel. Pour avoir une idée du prix de l’immobilier de prestige, il faut en moyenne ajouter 30% à la fourchette moyenne du haut de gamme, soit environ 9 000 €/m2 à Lyon.

 

Tous logements confondus, le loyer moyen à Lyon en 2021 était compris entre 16 et 19 €/m2, selon l’arrondissement, les plus chers étant les 1er, 2e et 6e arrondissements. Depuis le 1er janvier 2022, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) oblige la limitation du taux d’effort à 35% (assurance comprise), tandis que le reste à vivre n’est plus pris en compte ; certains investisseurs, faute d’avoir l’apport nécessaire, devront repousser leurs projets.

 

 

Lire aussi > MIAMI AU SOMMET DE L’IMMOBILIER DE LUXE SELON BARNES

 

Photo à la Une : © Barnes Lyon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Si la période de pandémie pouvait nous faire penser que le marché de l’immobilier à Lyon allait s’éroder, Barnes nous prouve que l’effet inverse s’est finalement produit.

 

Les prédictions au début de la période de pandémie voyaient Lyon accuser une baisse de 10% des prix de l’immobilier, alors que le marché a finalement réussi à conserver sa dynamique et atteindre de nouveaux sommets. “À Lyon, dès la fin du 1er confinement, les Français ont voulu « vivre mieux » , mieux adapter leur logement à leur mode de vie. Cela s’est traduit par acheter plus grand, avec une pièce dédiée au télétravail pour les citadins ou la volonté d’avoir un extérieur” commente Gérald Châtel, directeur associé de Barnes Lyon.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Barnes Lyon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Si la période de pandémie pouvait nous faire penser que le marché de l’immobilier à Lyon allait s’éroder, Barnes nous prouve que l’effet inverse s’est finalement produit.

 

Les prédictions au début de la période de pandémie voyaient Lyon accuser une baisse de 10% des prix de l’immobilier, alors que le marché a finalement réussi à conserver sa dynamique et atteindre de nouveaux sommets. “À Lyon, dès la fin du 1er confinement, les Français ont voulu « vivre mieux » , mieux adapter leur logement à leur mode de vie. Cela s’est traduit par acheter plus grand, avec une pièce dédiée au télétravail pour les citadins ou la volonté d’avoir un extérieur” commente Gérald Châtel, directeur associé de Barnes Lyon.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Barnes Lyon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus