Le constructeur de yachts Ferretti prépare son introduction à la Bourse de Milan

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le constructeur italien de yachts Ferretti, actuellement coté à la Bourse de Hong Kong, a lancé un programme de rachat d’actions dans le but de rejoindre parallèlement  la Bourse de Milan à la fin du mois de juin. Une double cotation déjà expérimentée par d’autres Maisons de luxe.

 

Ferretti, le fabricant italien de yachts, a commencé à recueillir des ordres d’achat d’actions de la part d’investisseurs mercredi, en vue d’une cotation supplémentaire à Milan. Cette initiative intervient alors que le secteur du luxe fait face à un contexte économique difficile.

 

Actuellement cotée à la Bourse de Hong Kong, l’entreprise prévoit de vendre jusqu’à 97 millions d’actions existantes, représentant environ 28,7 % de son capital social.

 

Le prix des actions et leur répartition parmi les investisseurs devraient être déterminés d’ici la fin de la semaine, en préparation de l’introduction de Ferretti à la Bourse de Milan le 27 juin, conformément au calendrier de l’opération.

 

Peu après le lancement de l’opération, l’une des banques d’investissement chargées de la vente des actions a indiqué que la demande des investisseurs couvrait l’intégralité de la transaction.

 

Pénurie de nouvelles cotations

 

L’inflation, l’impact persistant de la pandémie et le conflit en Ukraine ont tous eu un impact négatif sur l’économie en général, ce qui a entraîné une méfiance généralisée dans plusieurs secteurs et une pénurie de nouvelles cotations. Toutefois, les entreprises européennes du secteur du luxe ont connu une véritable croissance.

 

Il y a un peu plus d’un an, Ferretti, qui est sous le contrôle du conglomérat chinois Weichai Group, a effectué son introduction en bourse à Hong Kong. De même, le fabricant de produits de beauté Coty, coté à New York, a récemment annoncé son intention d’étudier la possibilité d’une double cotation à Paris, tandis que la Maison de couture Prada, déjà cotée à Hong Kong, envisage également de coter ses actions à Milan.

 

D’autres marques européennes de luxe et de produits de consommation cotées à l’étranger ont également envisagé des projets de double cotation.

 

Au début de l’année, le groupe français LVMH est devenu la première entreprise de la région à atteindre une capitalisation boursière dépassant les 500 milliards d’euros (545,80 milliards de dollars).

 

Lire aussi >Le fabricant italien de yachts Ferretti en route vers une double cotation

 

Photo à la Une :  © Ferretti[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Le constructeur italien de yachts Ferretti, actuellement coté à la Bourse de Hong Kong, a lancé un programme de rachat d’actions dans le but de rejoindre parallèlement  la Bourse de Milan à la fin du mois de juin. Une double cotation déjà expérimentée par d’autres Maisons de luxe.

 

Ferretti, le fabricant italien de yachts, a commencé à recueillir des ordres d’achat d’actions de la part d’investisseurs mercredi, en vue d’une cotation supplémentaire à Milan. Cette initiative intervient alors que le secteur du luxe fait face à un contexte économique difficile.

 

Actuellement cotée à la Bourse de Hong Kong, l’entreprise prévoit de vendre jusqu’à 97 millions d’actions existantes, représentant environ 28,7 % de son capital social.

 

Le prix des actions et leur répartition parmi les investisseurs devraient être déterminés d’ici la fin de la semaine, en préparation de l’introduction de Ferretti à la Bourse de Milan le 27 juin, conformément au calendrier de l’opération.

 

Peu après le lancement de l’opération, l’une des banques d’investissement chargées de la vente des actions a indiqué que la demande des investisseurs couvrait l’intégralité de la transaction.

 

Pénurie de nouvelles cotations

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Ferretti[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Le constructeur italien de yachts Ferretti, actuellement coté à la Bourse de Hong Kong, a lancé un programme de rachat d’actions dans le but de rejoindre parallèlement  la Bourse de Milan à la fin du mois de juin. Une double cotation déjà expérimentée par d’autres Maisons de luxe.

 

Ferretti, le fabricant italien de yachts, a commencé à recueillir des ordres d’achat d’actions de la part d’investisseurs mercredi, en vue d’une cotation supplémentaire à Milan. Cette initiative intervient alors que le secteur du luxe fait face à un contexte économique difficile.

 

Actuellement cotée à la Bourse de Hong Kong, l’entreprise prévoit de vendre jusqu’à 97 millions d’actions existantes, représentant environ 28,7 % de son capital social.

 

Le prix des actions et leur répartition parmi les investisseurs devraient être déterminés d’ici la fin de la semaine, en préparation de l’introduction de Ferretti à la Bourse de Milan le 27 juin, conformément au calendrier de l’opération.

 

Peu après le lancement de l’opération, l’une des banques d’investissement chargées de la vente des actions a indiqué que la demande des investisseurs couvrait l’intégralité de la transaction.

 

Pénurie de nouvelles cotations

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Ferretti[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus