Vous lisez en ce moment
La bourse inscrit de nouveau un record

La bourse inscrit de nouveau un record

Après avoir clôturé hier au-dessus des 6.300 points pour la première fois depuis novembre 2000, le CAC40 a de nouveau inscrit ce matin un nouveau plus haut annuel à 6 351,96 points (+0,70%). Une vive hausse soutenue notamment par les nombreuses publications de résultats intervenues depuis la clôture d’hier tels que ceux de Total, Airbus, Facebook, Apple…

 

En termes de résultats, la séance sera la plus chargée de la semaine au vue des cinq publications trimestrielles au sein du Cac 40 (Airbus, Total, Capgemini, TF1, STMicroelectronics).

 

A suivre également, les résultats de trois composantes majeures du Dow Jones : Caterpillar, McDonald’s et Merck avant l’ouverture de Wall Street. Ils seront suivis dans la soirée par ceux d’Amazon et Twitter.

 

Les excellents résultats publiés hier soir par les géants américains de la tech ont également joué leur rôle.

 

Facebook a en effet annoncé hier soir un quasi-doublement de son bénéfice net au premier trimestre, soit 3,3 dollars de profit par titre contre 2,6 dollars attendu, ce qui devrait lui permettre d’atteindre de nouveaux sommets en Bourse aujourd’hui.

 

Également, Apple a dévoilé un chiffre d’affaires de 89,6 milliards de dollars, contre un consensus de 77 milliards, boosté par la demande pour l’iPhone 12 et les ventes de services. Son profit par action ressort à 1,40 dollar, contre une estimation d’un dollar tout juste.

 

« Les résultats stratosphériques des GAFAM (Amazon est le dernier à publier ce soir), la Fed qui n’est pas du tout pressée de réduire ses rachats d’actifs (sans même parler d’une éventuelle hausse des taux directeurs) ou encore le discours plein d’enthousiasme de Joe Biden, vont nourrir la hausse des actions (ce jeudi)« , estime Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

 

Du coté de la Fed, les décisions n’ont apporté aucun élément nouveau hier. Comme prévu, la Réserve fédérale va continuer son programme d’assouplissement quantitatif (QE) afin de maintenir les taux d’intérêt à long terme à un niveau très bas, malgré des signaux de reprise encourageants.

 

Jerome Powell a déclaré que « le moment n’est pas encore venu » de commencer à discuter d’une modification de la politique monétaire en dépit d’une amélioration des perspectives de l’économie.

 

Voir aussi


Également au programme aujourd’hui, la parution, en tout début d’après-midi, de la première estimation du PIB américain de premier trimestre. À noter que les prévisions établies par les analystes varient entre +5% et +10%, avec une estimation médiane qui ressort autour de 7%. Les chiffres hebdomadaires du chômage aux Etats-Unis sont aussi attendus à 14h30.

 

Côté indicateurs, « aujourd’hui, c’est la croissance américaine pour le premier trimestre 2021 qui devrait venir animer les marchés » , note John Plassard, responsable de l’investissement chez Mirabaud.

 

L’estimation du PIB européen sera quant à elle publié demain.

 

Lire aussi > LES MARCHES FINANCIERS SANS REELLE TENDANCE A L’AUBE D’UNE SEMAINE CHARGEE

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut