Vous lisez en ce moment
La bourse asiatique en eaux troubles

La bourse asiatique en eaux troubles

En ce début de semaine, la bourse de Hong-Kong subit de plein fouet les soubresauts d’Evergrande, le géant chinois de l’immobilier qui se trouve fortement endetté et au bord de la faillite. Des craintes qui pourraient entraîner des conséquences néfastes pour l’économie asiatique.

 

Evergrande, un géant fragilisé

 

4%, c’est la perte de la bourse de Hong-Kong à son ouverture en ce début de semaine. En cause, la situation financière catastrophique du géant chinois de l’immobilier, Evergrande, dont la dette, qui s’élève désormais à une hauteur de 300 milliards de dollars, fait craindre une faillite générale qui laisserait sur le carreau d’autres entreprises du secteur de l’immobilier, des banques mais également des investisseurs.

 

Cette situation ne date pourtant pas d’hier. Déjà en 2018, la Banque Centrale chinoise avait placé l’entreprise sur la liste des conglomérats à surveiller en raison d’un endettement déjà massif. Depuis, plusieurs nouvelles ont exercé une influence sur la dégradation de la santé financière de l’entreprise. La dégradation de la note de cette dernière par les principales agences de notations internationales a notamment compliqué son recours au crédit.

 

La situation financière d’Evergrande est donc particulièrement délicate. Sa faillite ne ferait pas que laisser sur le carreau ceux qui ont investi de grandes sommes dans un marché de l’immobilier longtemps considéré comme un placement refuge.

 

 

Des répercussions sur un système financier tout entier

 

 

Une potentielle faillite d’Evergrande entraînerait également des conséquences sur l’ensemble de l’économie chinoise. Non seulement sur les banques et les investisseurs que l’entreprise ne pourrait plus rembourser, mais également sur les 200 000 personnes qu’Evergrande emploie à travers toute la Chine, sans compter les 3 500 000 d’autres que l’entreprise fait vivre indirectement, notamment du fait de ses sous-traitants, payés par des reconnaissances de dettes désormais difficiles à honorer.

 

D’autre part, Evergrande est en train de construire 1,4 million de logements pour une valeur totale de 160 milliards d’euros. Or, leur finalisation se trouve désormais en suspens. De nombreux acheteurs chinois sont donc dans le flou, et se demandent s’ils pourront un jour occuper les appartements qu’ils ont acheté, et pour lesquels une grande partie d’entre eux ont déjà versé des apports personnels. Plusieurs manifestations ont eu lieu devant le siège social d’Evergrande à Shenzen dont les locaux ont été partiellement envahis.

 

Le gouvernement chinois de Xi Jinping est fortement attendu sur la question. Si une faillite désordonnée d’Evergrande ainsi qu’une déstabilisation du système financier mondial ne sont pas à l’ordre du jour, une réponse doit être apportée au plus vite. Pour l’heure, la Chine se montre assez riche et puissante pour absorber les conséquences de la faillite d’Evergrande.

Voir aussi

 

D’autres entreprises en difficulté

 

La chute de la bourse de Hong-Kong n’est pas le seul fait d’Evergrande, et d’autres entreprises chinoises sont également à mettre en cause. Plusieurs autres grands groupes immobiliers de Hong-Kong, comme New World Development, qui a perdu 11% de sa valeur, sont également à surveiller. Dans le même temps, dans les domaines des assurances et des industries, plusieurs entreprises ont accusé des pertes allant de 5 à 8%.

 

 

Lire aussi > BRAND FINANCE : LES 50 PLUS GRANDES MARQUES DE LUXE AU MONDE ENREGISTRENT UNE PERTE DE 7,6 MILLIARDS USD CETTE ANNÉE

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut