Vous lisez en ce moment
Kering Eyewear : pourquoi son partenariat exclusif avec Chloé renforce sa position sur le marché du luxe

Kering Eyewear : pourquoi son partenariat exclusif avec Chloé renforce sa position sur le marché du luxe

Concevoir, développer, produire et distribuer la collection de lunettes Chloé dans le monde entier. C’est le nouveau challenge de Kering Eyewear, le pôle lunetterie du groupe français de luxe Kering, qui ajoute ainsi une nouvelle grande griffe à son portefeuille de marques prestigieuses. Objectif : se renforcer sur le segment haut de gamme et consolider son leadership sur le marché mondial des montures de lunettes de luxe.

 

Le spécialiste de la lunetterie, basé au cœur du quartier de la lunetterie, dans la Villa Zaguri près de Padoue en Italie, a annoncé dans un communiqué de presse « le partenariat exclusif pour la conception, le développement, la production et la distribution de la ligne de lunettes Chloé dans le monde entier« .

 

Un partenariat des plus stratégiques, déployé par le groupe de luxe français Kering pour devenir un acteur majeur du marché international des lunettes haut de gamme.

 

Affirmer son leadership et devenir le numéro un des montures de luxe

 

Après seulement sept ans d’existence, Kering Eyewear s’occupe des collections de lunettes de 14 marques toutes plus prestigieuses les unes que les autres, symboles du luxe contemporain.

 

Créée en 2014, l’entitée dédiée à l’activité lunettes des griffes de Kering compte en effet dans son portefeuille neuf marques Kering (Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, McQ, Brioni, Boucheron, Pomellato) et quatre marques de Richemont (Cartier, Alaïa, Chloé, Montblanc), auxquelles s’ajoute Puma.

 

En s’associant avec Chloé, une autre marque du groupe Richemont, le groupe Kering cherche par là-même à renforcer son statut de leader dans le segment des lunettes haut de gamme et atteindre « tout le potentiel du segment Eyewear en vue de l’établir comme une entité leader sur la mode féminine de luxe » selon les mots de Roberto Vedovotto, CEO et Président de Kering Eyewear.

 

«Nous sommes fiers de ce nouveau partenariat avec Chloé. Notre objectif est de soutenir et de renforcer le positionnement de la maison sur la scène mondiale de la lunetterie, en lui permettant d’exprimer pleinement son potentiel et de se démarquer en tant que leader de la marque dans le segment de la mode de luxe pour femmes. » renchérit le président-directeur général de Kering Eyewear Roberto Vedovotto.

 

L’objectif est aussi d’éliminer la concurrence dans le domaine de la lunetterie de luxe, et d’emboîter le pas au géant EssilorLuxottica, à Marcolin, figure de la lunetterie italienne ou encore à LVMH, numéro un mondial du luxe en se taillant une place de choix dans un marché en plein essor.

 

Le marché de la monture de luxe est en effet un juteux segment, estimé à plus de 3 milliards d’euros sur un total de 13 milliards pour les lunettes premium et les ventes de Kering EyeWear ne cessent de progresser chaque année, engrangeant plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Un marché porteur que Kering compte donc bien dominer grâce au partenariat avec la marque iconique Chloé.

 

Car la maison de mode française est une valeur sûre, réputée pour son « savoir-faire en matière de couture et son attitude jeune » selon Kering et a notamment contribué à la création de modèles emblématiques tels que Carlina, Poppy ou encore Rosie, « un capital créatif extraordinaire à exploiter ».

 

C’est d’ailleurs une véritable aubaine pour Chloé également : « Comme Kering Eyewear partage notre même vision ambitieuse pour la marque, nous sommes convaincus qu’ils seront un partenaire stratégique exceptionnel, qui nous permettra de faire passer l’activité de Chloé Eyewear au niveau supérieur. Nous nous réjouissons du travail remarquable que nos équipes de Chloé et de Kering Eyewear réaliseront ensemble, main dans la main« , a affirmé en ce sens Riccardo Bellini, PDG de Chloé.

 

Renforcer sa stratégie de partenariat

 

En s’associant avec Chloé, une autre maison du géant suisse Richemont, Kering eyewear cherche aussi à renforcer sa collaboration avec la Compagnie Financière Richemont, propriétaire de la maison Chloé.

 

Voir aussi


Car la société est déjà liée à Richemont depuis plus de trois ans. En mars 2017, le groupe suisse est en effet entré dans son capital à 30% : Kering Eyewear avait alors établi un accord stratégique avec le joaillier Cartier en vue de développer la catégorie Eyewear de la maison.

 

À cette occasion, la Manufacture Cartier Lunettes de Sucy-en-Brie, en France, avait été intégrée à Kering Eyewear (détenue à 63% par Kering) devenant son usine dédiée aux lunettes « bijou », tandis que Kering Eyewear avait commencé à gérer certaines collections de verres Richemont.

 

« Cet important développement contribue à consolider l’alliance entre Kering Eyewear et le groupe Richemont, preuve supplémentaire de confiance stratégique« , confirme Roberto Vedovotto, le PDG de Kering eyewear.

 

Chloé devient donc la cinquième marque du groupe Richemont à s’associer à Kering après Cartier, Alaïa, Chloé, Montblanc, un partenariat qui permettra au groupe de luxe de gagner en crédibilité avec une énième marque puissante dans son portefeuille et de renforcer la confiance du groupe suisse à son égard.

 

Les premières créations nées de cette association seront présentées en septembre prochain lors du Silmo (Salon Mondial de l’Optique), tandis que la distribution débutera en janvier 2021 et comprendra une large gamme de lunettes de soleil et de lunettes pour femmes, ainsi qu’une sélection « mini me » pour les enfants.

 

 

Lire aussi > Kering émet un emprunt obligataire de 1,2 milliard d’euros pour renforcer son financement

 

Photo à la Une : © Kering

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
1
Not Sure
1
Silly
1

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut