Vous lisez en ce moment
Interparfums : nouveaux résultats records en 2022

Interparfums : nouveaux résultats records en 2022

Le groupe de parfums aux multiples licences a encore fait des étincelles en 2022. Porté par la hausse des prix et une évolution favorable de la parité euro/dollar, son chiffre d’affaires a bondi de 26% à 706,6 millions d’euros.

 

Philippe Benacin, le PDG d’Interparfums, a de quoi se réjouir. Son groupe a  “réalisé une année exceptionnelle” en 2022, “largement au-dessus de nos prévisions initiales” et “ce malgré de récurrents problèmes de la chaîne d’approvisionnement et des niveaux de stock de produits finis très bas”.

 

Avec une hausse de 26% de son chiffre d’affaires à 706,6 millions d’euros, le groupe se classe bien finalement dans la fourchette « aux alentours de 705-710 millions d’euros », escomptée dans ses dernières prévisions. Interparfums les avait relevé à quatre reprises au cours des derniers mois.

 

Trois marques phare

 

“En dépit d’un contexte géopolitique tendu, le marché de la parfumerie a conservé un fort momentum de croissance sur pratiquement toutes les zones”, a souligné le dirigeant en précisant des “niveaux de vente compris désormais entre 150 et 200 millions d’euros” de trois marques de son portefeuille. Celles de sa première licence, Montblanc, ont ainsi bondi de 29% à 184 millions d’euros, suivie de Jimmy Choo (+39% à 181,6 millions de chiffre d’affaires et Coach (+33% à 153,8 millions).

 

A côté de ces moteurs bien installés, Interparfums peut aussi compter sur des relais prometteurs. Sa première ligne de parfums Moncler, lancée mi-2021, a déjà engrangé 14 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022.

 

Philippe Benacin mise aussi sur la licence Lacoste, signée en décembre dernier, pour “procurer beaucoup de visibilité à sa croissance future », avec un “positionnement fashion sport original”. Interparfums développera les parfums de la Maison au crocodile dans le monde entier à compter du 1er janvier 2024, et ce pour une durée inédite de quinze ans.

 

Croissance à deux chiffres partout

 

Sur le plan géographique, tous les continents ont affiché une croissance à deux chiffres : +28%  à 116,7 millions d’euros en Europe de l’Ouest, +26% à 98,6 millions d’euros en Asie et + 27% à 286,4 millions d’euros en Amérique du Nord, « en dépit de difficultés d’expédition rencontrées au premier semestre aux États-Unis ». En France, les ventes d’Interparfums ont progressé de 10% à 39,4 millions d’euros.

 

Voir aussi

 

Malgré cet exercice 2022 remarquable, Interparfums garde la tête froide pour 2023, l’inflation étant toujours au rendez-vous. Le groupe compte faire face en augmentant  ses prix de vente dès février et grâce à une parité dollar/euro toujours favorable.

 

 

Lire aussi > Interparfums relève ses prévisions financières 2022

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0
Revenir en haut