Vous lisez en ce moment
Immobilier : reprise fructueuse pour les biens de luxe

Immobilier : reprise fructueuse pour les biens de luxe

Si la crise sanitaire a troublé momentanément les opérations immobilières, le déconfinement marque la reprise pour acheteurs et vendeurs de tous les projets provisoirement laissés pour compte.

 

Si l’année 2020 s’annonçait très prometteuse pour l’immobilier de prestige :« 2020 était en train de devenir la plus grande année record depuis plus de 20 ans » confié Alexander Kraft, le PDG de Sotheby’s International Realty France-Monaco, le confinement a mis un frein à son ascension.

 

Le réseau spécialisé dans l’immobilier de luxe avait enregistré une hausse de 9% du montant moyen des biens vendus en 2019 pour s’élever à 1,72 million d’euros. Cependant, d’après Alexander Kraft, cette tendance est appelée à muter : « Nous pensons que les prix vont stagner voire baisser ». En effet le contexte de crise économique redistribue les cartes et ses effets n’épargnent aucun acquéreur.

 

Le luxe une valeur refuge en temps de crise

 

Cependant cette période de latence a également été l’occasion de renforcer l’image de valeur refuge de la pierre. C’est cette valeur qui bien plus que pour les biens standards, préserve les biens immobiliers haut de gamme de la baisse de prix d’après crise.

 

« Pendant ces premiers jours du déconfinement, nous avons noté une forte activité de la part des acheteurs ainsi que des vendeurs ».

 

Les circonstances ont également mis l’accent sur l’importance du confort et de la fonctionnalité d’une résidence principale, accentuant ainsi l’attrait pour l’immobilier de luxe et annihilant certaines tergiversations.

 

Reprise du marché sur les chapeaux de roue

 

Voir aussi


Aussi les acteurs du marché ont vu poindre, en région parisienne notamment, divers achats immobiliers payés comptant et sans conditions. Alexander Kraft relate la vente d’une maison située dans une ville de l’ouest parisien présentée à 3 millions d’euros, pour laquelle une visite a été organisée le 11 mai qui a donné lieu dans la foulée à une offre au prix.

 

La multiplication d’exemple tels se justifie également par le profil des acquéreurs de ce genre de biens. En effet, leurs solides garanties en termes de solvabilité sont un atout auprès des établissements prêteurs. Ils devraient donc être moins sujets à la hausse du crédit immobilier.

 

 

Lire aussi > COVID-19 : POURQUOI L’IMMOBILIER DE LUXE RÉSISTE À LA CRISE

 

Photo à la Une : © Unsplash / Yun Xu

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut