Horlogerie : Audemars Piguet dévoile un nouveau modèle à 2 millions d’euros

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La manufacture suisse de prestige vient de dévoiler un nouveau modèle de l’Ultra Complication, qui propose 40 fonctions et 23 complications dans un petit boîtier de 42 mm. Un exploit horloger qui  a son prix, soit 2 millions d’euros !

 

Cette nouvelle année démarre bien pour Audemars Piguet. La manufacture de Brassus vient de dévoiler un catalogue de nouveaux modèles aussi exceptionnels que complexes.  L’entreprise réalise chaque année 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 50 000 garde-temps produits par an.

 

Après avoir fêté les 50 ans de la Royal Oak, Audemars Piguet a ainsi présenté en fin de semaine dernière un nouveau modèle exceptionnel au sein de la collection Code 11.59.

 

Son nom ? En version courte, la RD 4 ou l’Ultra Complication, ou dans sa version complète, la code 11.59 Ultra-Complication Universelle RD#4. Cette montre bracelet automatique est dotée d’un mouvement plus que complexe de plus de 1 100 composants, intégré dans une boîte au style contemporain, qui ne mesure que 42 mm de diamètre, pour 15,5 mm d’épaisseur. Presque invraisemblable pour un modèle d’une telle technicité. Son prix est à la hauteur de l’exploit, puisqu’il est proposé pour la modique somme de…2 millions d’euros.

 

Ce garde-temps est un hommage à la montre de poche l’Universelle, qui demeure l’une des plus complexes jamais créées par la Maison horlogère.

 

« En 1899, Audemars Piguet a participé à la création de trois calibres ultra-compliqués, dont celui de la célèbre montre de poche dite « Universelle ». L’année 2023 marque le retour de notre manufacture dans ce domaine ultra-exclusif » a déclaré Sébastian Vivas, directeur du Patrimoine et du Musée chez Audemars Piguet.

 

En effet, cette nouvelle montre  fait partie du classement des modèles les plus compliqués au monde, avec des modèles emblématiques tels que la Marie-Antoinette de Breguet, la Supercomplication Henry Graves de Patek Philippe ou le Cabinotier de Vacheron Constantin. Selon Audemars Piguet, cette montre deviendrait même la plus complexe au monde, et pour cause. Elle totalise 40 fonctions, dont 23 complications parmi lesquelles une Grande Sonnerie Supersonnerie, une répétition minutes, un calendrier perpétuel ou encore un tourbillon volant.

 

La code 11.59 Ultra-Complication Universelle RD#4 est ainsi la combinaison des savoir-faire horlogers de la manufacture, dans un seul mouvement à remontage automatique. Les ingénieurs et artisans ayant travaillé dessus ont trouvé le moyen de rendre ce bijou de technicité aussi simple qu’une montre basique, ce qui constitue en soit un exploit. Pas besoin d’être un expert en horlogerie ou de lire une notice pour comprendre comment elle fonctionne.

 

 

Comment s’en servir ?

 

Même si les moins avertis peuvent l’utiliser facilement, il faut quand même maîtriser quelques bases pour pouvoir la comprendre. Pour commencer, la montre est dotée de correcteurs et couronnes poussoirs, pouvant être actionnés d’un doigt pour activer les fonctions. Le premier situé en haut à gauche enclenche la répétition minute. Les deux suivants permettent de régler les indications de lune et de date. Sur le côté droit du boîtier, trois couronnes avec poussoirs permettent de remonter la montre, régler l’heure et la date ainsi que de choisir son mode de sonnerie.

 

Parmi les innovations,  celle baptisée Super couronne, permet, dans un premier temps, d’ajuster le mois en cours, synchronisé avec l’année, en avant ou en arrière. Elle est dotée d’un mécanisme qui lui permet de revenir à sa position initiale après avoir été tournée dans un sens ou dans l’autre.

 

« Cette pièce représentait l’ultime défi lancé à notre équipe de développement » confie Lucas Raggi, directeur R&D de la manufacture. « Elle a exigé un changement de nos processus internes afin que quatre personnes puissent travailler simultanément sur le calibre. Le niveau de miniaturisation que nous sommes parvenus à atteindre représente un nouveau cap, mais aussi le point de départ de notre nouvelle génération de mouvements compliqués » ajoute-t-il.

 

Le réglage des fonctions calendaires a lui aussi été simplifié. Les explications sont complexes et propres au vocabulaire de l’horlogerie, mais  cette simplification a une conséquence non négligeable : aucun réglage manuel ne sera nécessaire avant l’an 2 400 !

 

Pour terminer, pour la Supersonnerie de ce nouveau modèle (qui empêche l’absorption du son et maximise son amplification),les ingénieurs et les horlogers ont conçu un système à double fond. Il en comprend un premier « secret » très fin et un second, nommé table d’harmonie, entièrement confectionné en saphir. Il a fallu trois ans afin que ce développement soit testé et fonctionnel. Le fond secret comporte plusieurs ouvertures latérales de manière à ce que l’air puisse s’échapper et que le son soit amplifié lorsque la montre est portée au poignet.

 

Une fois de plus, la manufacture Audemars Piguet montre qu’elle n’a pas le temps d’attendre et prend véritablement sa place dans les coulisses de l’exploit.

 

 

Lire aussi >Horlogerie : les modèles qui ont marqué l’année 2022

Photo à la Une : ©Audemars Piguet [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La manufacture suisse de prestige vient de dévoiler un nouveau modèle de l’Ultra Complication, qui propose 40 fonctions et 23 complications dans un petit boîtier de 42 mm. Un exploit horloger qui  a son prix, soit 2 millions d’euros !

 

Cette nouvelle année démarre bien pour Audemars Piguet. La manufacture de Brassus vient de dévoiler un catalogue de nouveaux modèles aussi exceptionnels que complexes.  L’entreprise réalise chaque année 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 50 000 garde-temps produits par an.

 

Après avoir fêté les 50 ans de la Royal Oak, Audemars Piguet a ainsi présenté en fin de semaine dernière un nouveau modèle exceptionnel au sein de la collection Code 11.59.

 

Son nom ? En version courte, la RD 4 ou l’Ultra Complication, ou  dans sa version complète, la code 11.59 Ultra-Complication Universelle RD#4. Cette montre bracelet automatique est dotée d’un mouvement plus que complexe de plus de 1 100 composants, intégré dans une boîte au style contemporain, qui ne mesure que 42 mm de diamètre, pour 15,5 mm d’épaisseur. Presque invraisemblable pour un modèle d’une telle technicité. Son prix est à la hauteur de l’exploit, puisqu’il est proposéepour la modique somme de…2 millions d’euros.

 

Ce garde-temps est un hommage à la montre de poche l’Universelle, qui demeure l’une des plus complexes jamais créées par la Maison horlogère.

 

« En 1899, Audemars Piguet a participé à la création de trois calibres ultra-compliqués, dont celui de la célèbre montre de poche dite « Universelle ». L’année 2023 marque le retour de notre manufacture dans ce domaine ultra-exclusif » a déclaré Sébastian Vivas, directeur du Patrimoine et du Musée chez Audemars Piguet.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Audemars Piguet [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La manufacture suisse de prestige vient de dévoiler un nouveau modèle de l’Ultra Complication, qui propose 40 fonctions et 23 complications dans un petit boîtier de 42 mm. Un exploit horloger qui  a son prix, soit 2 millions d’euros !

 

Cette nouvelle année démarre bien pour Audemars Piguet. La manufacture de Brassus vient de dévoiler un catalogue de nouveaux modèles aussi exceptionnels que complexes.  L’entreprise réalise chaque année 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 50 000 garde-temps produits par an.

 

Après avoir fêté les 50 ans de la Royal Oak, Audemars Piguet a ainsi présenté en fin de semaine dernière un nouveau modèle exceptionnel au sein de la collection Code 11.59.

 

Son nom ? En version courte, la RD 4 ou l’Ultra Complication, ou  dans sa version complète, la code 11.59 Ultra-Complication Universelle RD#4. Cette montre bracelet automatique est dotée d’un mouvement plus que complexe de plus de 1 100 composants, intégré dans une boîte au style contemporain, qui ne mesure que 42 mm de diamètre, pour 15,5 mm d’épaisseur. Presque invraisemblable pour un modèle d’une telle technicité. Son prix est à la hauteur de l’exploit, puisqu’il est proposéepour la modique somme de…2 millions d’euros.

 

Ce garde-temps est un hommage à la montre de poche l’Universelle, qui demeure l’une des plus complexes jamais créées par la Maison horlogère.

 

« En 1899, Audemars Piguet a participé à la création de trois calibres ultra-compliqués, dont celui de la célèbre montre de poche dite « Universelle ». L’année 2023 marque le retour de notre manufacture dans ce domaine ultra-exclusif » a déclaré Sébastian Vivas, directeur du Patrimoine et du Musée chez Audemars Piguet.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Audemars Piguet [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus