Gucci lance une nouvelle campagne « homemade » et se réapproprie son calendrier mode

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,armember »][vc_column][vc_column_text]

Pour la dernière collection automne-hiver 2020-2021, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a lancé The ritual, une campagne mode quelque peu déroutante mettant à l’honneur des mannequins confinés depuis chez eux. Il a également annoncé quitter le calendrier de la mode pour adopter son propre rythme lors des prochains défilés. Le créateur revendique ainsi des changements majeurs pour la maison italienne, à la mesure de la crise inédite qu’elle traverse, pour une mode plus libre et plus actuelle. Une nouvelle façon de se raconter.

 

Une campagne « homemade » comme une nouvelle narration de la mode

 

En pleine crise sanitaire, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a invité les modèles – confinés chez eux – à se photographier eux-mêmes pour les besoins de la nouvelle campagne Automne-Hiver 2020.

 

Sur le toit de leur résidence ou dans leur salle de bains, les mannequins prennent alors la pose et se mettent en scène dans un naturel déconcertant.

 

Les lieux spectaculaires et les mises en scène grandioses cèdent le pas à une série d’autoportraits intimes, spontanés, naturels, qui ne sont pas le fruit de scénarios pré-écrits mais d’une improvisation palpable.

 

© Gucci

 

Au résultat, une campagne mode plus réaliste que jamais, « la plus authentique » qu’Alessandro Michele ait jamais produite.

 

Un pied de nez à la crise qui signe un nouveau tournant pour la communication de la marque car le pouvoir est désormais donné aux mannequins, nouveaux maîtres de la narration, du décor et de l’image de la marque elle-même : « Je voulais cesser d’être le directeur obsessionnel de l’image. Les mannequins étaient des acteurs de mon imagination. J’essaie de voir ce qui se passe si ma créativité n’est que le travail que je peux planifier. J’ai essayé de changer le point de vue et j’ai donc essayé de pénétrer dans la vie de mes modèles. Je ne les ai pas utilisés uniquement comme modèles, mais je les ai utilisés comme personnages. Je voulais qu’ils soient le directeur d’eux-mêmes. » explique Alessandro Michele, lors d’une interview pour le magazine AnOther.

 

Aux prises avec les différentes contraintes sanitaires, Alessandro Michele fait donc entrer la mode dans le quotidien et décontextualise Gucci afin que la marque soit davantage connectée aux gens et en phase avec l’actualité. « J’ai trouvé le résultat extraordinaire », se félicite Michele, « renoncer au contrôle a produit une narration qui semble l’emporter, en intensité sur ma propre capacité à créer de la fiction. »

 

Un nouveau rythme pour une nouvelle histoire

 

Le créateur italien Alessandro Michele a également annoncé sur son compte Instagram personnel hier dimanche 24 mai que Gucci allait abandonner le rituel des défilés saisonniers pour retrouver une nouvelle cadence.

 

« Nous nous réunirons seulement deux fois par an, pour partager les chapitres d’une nouvelle histoire. Des chapitres irréguliers, joyeux et absolument libres, écrits dans un mélange des règles et les genres, en se nourrissant de nouveaux espaces, codes linguistiques et plateformes de communication. » peut-on ainsi lire dans un long texte publié sur le réseau social.

 

En perspective, une mode qui a plus de sens et de valeur. Critiquant les rythmes effrénés de la mode et ses « deadlines qui risquent de nuire à la créativité » mais aussi « les besoins excessifs d’être performant qui aujourd’hui n’ont pas raison d’être, Alessandro Michele sent « l’urgence » de changer la manière dont il travaille.

 

Délaisser le calendrier traditionnel et abandonner la saisonnalité pour adopte son propre rythme, c’est donc se reconnecter à l’histoire de la marque et à son identité profonde.

 

À l’ère post-Covid-19, Gucci veut donc se raconter autrement.

 

Légitimer la valeur du temps et se connecter avec les gens dans le monde entier en se rapprochant d’eux dans leur propre espace et leur propre vie, mais aussi plaider pour une plus grande liberté et créativité. Pour une mode en phase avec son temps.

 

Lire aussi > Gucci célèbre les animaux et la nature pour sa campagne pre-fall 2020

 

Photo à la Une : © Gucci[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Pour la dernière collection automne-hiver 2020-2021, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a lancé The ritual, une campagne mode quelque peu déroutante mettant à l’honneur des mannequins confinés depuis chez eux. Il a également annoncé quitter le calendrier de la mode pour adopter son propre rythme lors des prochains défilés. Le créateur revendique ainsi des changements majeurs pour la maison italienne, à la mesure de la crise inédite qu’elle traverse, pour une mode plus libre et plus actuelle. Une nouvelle façon de se raconter.

 

Une campagne « homemade » comme une nouvelle narration de la mode

 

En pleine crise sanitaire, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a invité les modèles – confinés chez eux – à se photographier eux-mêmes pour les besoins de la nouvelle campagne Automne-Hiver 2020.

 

Sur le toit de leur résidence ou dans leur salle de bains, les mannequins prennent alors la pose et se mettent en scène dans un naturel déconcertant.[/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Gucci[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »customer »][vc_column][vc_column_text]

Pour la dernière collection automne-hiver 2020-2021, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a lancé The ritual, une campagne mode quelque peu déroutante mettant à l’honneur des mannequins confinés depuis chez eux. Il a également annoncé quitter le calendrier de la mode pour adopter son propre rythme lors des prochains défilés. Le créateur revendique ainsi des changements majeurs pour la maison italienne, à la mesure de la crise inédite qu’elle traverse, pour une mode plus libre et plus actuelle. Une nouvelle façon de se raconter.

 

 

Une campagne « homemade » comme une nouvelle narration de la mode

 

En pleine crise sanitaire, le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele a invité les modèles – confinés chez eux – à se photographier eux-mêmes pour les besoins de la nouvelle campagne Automne-Hiver 2020.

 

Sur le toit de leur résidence ou dans leur salle de bains, les mannequins prennent alors la pose et se mettent en scène dans un naturel déconcertant.[/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Gucci[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus