EssilorLuxottica a caracolé en 2022

Le géant mondial de l’optique EssilorLuxottica affiche de belles progressions de son chiffre d’affaires, dopées par toutes les régions, et de son bénéfice et résultat opérationnel. Il a aussi confirmé ses objectifs de croissance des ventes pour 2022-2026.

 

Le mastodonte mondial de la lunetterie n’a pas à regretter la fusion en 2018 des deux entités qui le composent : Essilor et Luxottica. Le rachat mi-2021 de GrandVision, le géant néerlandais de la distribution, semble aussi une bonne affaire.

 

EssilorLuxottica affiche en effet de très belles performances pour l’exercice 2022.

 

Son chiffre d’affaires annuel (retraité pour inclure sur l’ensemble de l’année les ventes de GrandVision) a progressé de 14% à 24,5 milliards d’euros. Même s’il est légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par Factset, il s’agit d’un niveau record pour EssilorLuxottica.

 

Le bénéfice net part du groupe s’est, lui, arrondi de 50% à 2,1 milliards d’euros en 2022.

 

Enfin, le résultat opérationnel ajusté du rachat de GrandVision est en hausse de 21%  à 4,1 milliards d’euros. La marge opérationnelle ajustée est ainsi passée de 16,1% de son chiffre d’affaires en 2021 à  16,8% en 2022.

 

Une croissance partout au rendez-vous

 

Ses ventes de verres et matériel optique (division «direct to consumer») ont progressé l’an dernier de 8,6%, à taux de change constants, à 12,7 milliards d’euros. Le commerce de gros est, lui, en hausse de +6,3% à 11,7 milliards d’euros.

 

Sur le plan géographique, la croissance a été partout au rendez-vous. Le chiffre d’affaires en Amérique du Nord, son premier marché, s’est encore arrondi de 4% à près de 11,5 milliards d’euros. Sur son deuxième marché, l’Europe, les ventes se sont envolées de 11,2% à 8,7 milliards d’euros. L’Asie-Pacifique et l’Amérique latine affichent aussi de belles dynamiques (respectivement +7,2% à 2,8 milliards d’euros et +13,1% à 1,4 milliard d’euros).

 

Lunettes roses

 

Ces résultats permettent à Essilorluxottica d’être généreux avec ses actionnaires : son conseil d’administration recommandera à l’assemblée générale la distribution d’un dividende de 3,23 euros contre 2,51 euros par action il y a un an.

 

Enfin, le groupe continue de chausser des lunettes roses et confirme ses objectifs :  une croissance annuelle à taux de change constants du chiffre d’affaires de l’ordre de 5% entre 2022 et 2026, et un résultat opérationnel ajusté de l’ordre de 19 à 20% du chiffre d’affaires à l’issue de cette période.

 

 

Lire aussi > EssilorLuxottica x Ferrari : un partenariat renforcé

Photo à la Une : © EssilorLuxottica

Tags

Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus