Vous lisez en ce moment
Cuir responsable: où en sont les marques de luxe ?

Cuir responsable: où en sont les marques de luxe ?

Voir la galerie

En Italie, les services douaniers ont saisi une Rolls-Royce Phantom en raison de son intérieur en cuir de crocodile. L’utilisation de ce genre de revêtement est proscrit par le traité international de protection de la faune et de la flore en voie d’extinction. Dans le secteur du luxe, l’utilisation du cuir est un domaine complexe, auquel beaucoup cherchent une alternative durable.

 

En provenance de Russie et arrêté par la douane italienne, une Rolls-Royce Phantom a été saisie ce mardi 25 mai en raison de son revêtement en cuir de crocodile, dont l’utilisation est contraire aux règles instaurées par le traité international de protection de la faune et de la flore en voie d’extinction.

 

 

En effet, le crocodile est une espèce protégée en vertu de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faunes et de flore sauvages menacées d’extinction. Signée par 160 pays en 1975, cette convention exige un certificat d’autorisation pour la vente de certaines peaux ou fourrures d’animaux. Le cuir exotique et le luxe ont toujours eu un rapport étroit, que ce soit dans le domaine de l’automobile, de la maroquinerie, ou même de la mode.

 

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut