Vous lisez en ce moment
Cuir exotique : le luxe face à ses responsabilités

Cuir exotique : le luxe face à ses responsabilités

Voir la galerie

Alors que de nombreux acteurs du luxe se sont prononcés ces dernières années pour mettre un terme définitif à leur usage de peaux exotiques, une enquête choc vient de révéler que des milliers d’articles en cuir exotique destinés à des enseignes comme Chanel, Ralph Lauren, Gucci ou Michael Kors avaient été saisi par les autorités américaines entre 2003 et 2013. Au milieu d’une crise sanitaire sans précédent, le débat sur l’usage des peaux exotiques resurgit et met à nouveau le luxe face à ses responsabilités sociales et environnementales.

 

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Chanel

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut