Vous lisez en ce moment
Crise du Covid-19 : le point sur les dividendes des entreprises du luxe

Crise du Covid-19 : le point sur les dividendes des entreprises du luxe

Face à la pandémie de Covid-19, les entreprises de luxe doivent s’adapter à un nouveau contexte de crise économique. Report de versements, suspension des dividendes, bridages, redistributions : elles ne font toutes pas les mêmes choix pour se préserver et mettre hors de danger leur trésorerie. Bilan des décisions des grands groupes de luxe à l’égard de leurs actionnaires.

 

Verser ou ne pas verser des dividendes, telles est la question des conseils d’administration des grandes entreprises du luxe en pleine épidémie du Covid-19. Hermès, Accor, EssilorLuxoticca, etc. : chacun y va de son initiative en proposant des reports de versement, des réductions, voire des annulations, tandis que d’autres s’abstiennent. Décryptage.

 

Si le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a appelé fin mars les grands groupes à faire preuve de responsabilité et de modération sur le versement des dividendes, plusieurs d’entre eux ont déjà sacrifié la rémunération de leurs actionnaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

 

Photo à la Une : ©  Ministère de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes publics / Facebook

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut