Vous lisez en ce moment
Chanel dévoile son plan vers un avenir plus vert

Chanel dévoile son plan vers un avenir plus vert

Les efforts de développement durable du monde de la mode s’intensifient et Chanel est la dernière marque à s’engager à long terme pour réduire les déchets et utiliser les ressources renouvelables.

Chanel à son tour passe au vert. La maison française s’est engagée pour un avenir plus durable par la réduction des déchets et l’utilisation de ressources renouvelables.

Notamment en ayant adhéré au « Fashion Pact » présenté au G7 en septembre dernier par François-Henri Pinault à la demande du président Emmanuel Macron.

La griffe a donc décidé de s’aligner sur les objectifs fixés par l’Accord de Paris pour le Climat de 2015, qui vise à limiter le réchauffement climatique moyen à 1.5° Celsius.

C’est à travers la publication de son rapport « Chanel Mission 1.5° », que la marque va détailler sa stratégie pour lutter contre le changement climatique.

Pour y parvenir, elle a défini quatre champs d’action : la réduction de son empreinte carbone ainsi que celle de sa chaîne d’approvisionnement, passer à l’électricité renouvelable, équilibrer ses émissions carbones résiduelles et financer des projets destinés à accélérer la transition vers un monde moins générateur de gaz à effet de serre.

Chanel s’engage en premier lieu à « réduire de 50 % les émissions de gaz à effet de serre de toutes ses activités à l’horizon 2030, soit une réduction de 66 % par rapport à 2018 et par produit vendu, et dans le même temps réduire de 40 % par rapport à 2018 et par produit vendu, les émissions de sa chaîne d’approvisionnement ». Cette mesure passera notamment par un sourcing qui se veut toujours plus responsable.

Pour accomplir ses objectifs, la griffe compte passer « à 100 % d’électricité renouvelable pour toutes ses activités en propre d’ici 2025 », en munissant par exemple ces sites de panneaux solaires.

La marque veut dans un premier temps faire passer la part d’origine renouvelable de sa consommation globale d’électricité, de 41 % en 2019 à 97 % dès 2021.

Pour y parvenir Chanel nous indique avoir « rejoint RE100, un réseau constitué de sociétés influentes qui s’engagent pour l’utilisation d’électricité renouvelable ».

Voir aussi


Pour ce qui est des émissions carbones résiduelles, la maison s’engage à « décarboner ses opérations en propre et sa chaîne de valeur » et à financer des projets afin de compenser son impact résiduel, « notamment en investissant dans des opérations de préservation du milieu naturel, tels que des projets de reforestation, ou de protection des mangroves et des tourbières. »

Enfin la maison de couture va financer aussi des projets d’adaptation aux changements climatiques « afin d’aider les communautés les plus fragiles à s’adapter aux conséquences des changements climatiques, l’objectif étant d’atténuer la vulnérabilité des petits exploitants agricoles et entrepreneurs, tout en développant des chaînes d’approvisionnement en matières premières résilientes, aussi bien à l’intérieur qu’au-delà de notre chaîne de valeur. »

A noter que dans le cadre de son engagement écologique, Chanel organise en mars prochain au jardin des plantes une exposition nommé « La beauté se cultive », une exposition ou la maison de mode dévoile les secrets de composition de ses produits de beauté.

Lire aussi > Marion Cotillard devient la nouvelle égérie du parfum Chanel N°5

Photo à la Une: Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut