Burberry en passe de supprimer une centaine d’emplois au Royaume-Uni

Burberry, la célèbre Maison de couture britannique, s’apprête à supprimer des centaines d’emplois dans le cadre d’un programme de réduction des coûts visant à enrayer la chute de ses bénéfices. Cette restructuration intervient alors que l’entreprise lutte pour redresser sa situation financière après une baisse significative de sa valeur boursière.

 

Ça ne s’arrange pas pour Burberry. La Maison de couture britannique s’apprête à supprimer des centaines d’emplois, principalement au Royaume-Uni, dans le cadre d’un programme radical de réduction des coûts destiné à soutenir la chute des bénéfices.

 

Selon des informations révélées par le quotidien britannique Telegraph, les employés ont été informés de cette restructuration lors d’une réunion Zoom à la fin du mois de juin.

 

Ils ont appris qu’ils risquaient d’être licenciés ou qu’ils devraient postuler à nouveau pour leur poste. Une consultation de 45 jours a été lancée, indiquant que jusqu’à 400 emplois pourraient être menacés. Les réductions d’emplois devraient principalement concerner les bureaux britanniques de l’entreprise, situés à Leeds et à Londres.

 

Cette nouvelle vague de licenciements fait suite à une proposition de suppression de 500 emplois en 2020, alors que l’entreprise cherchait à économiser 55 millions de livres sterling (65 millions d’euros) en raison des pressions exercées par la pandémie de Covid-19.

 

Le processus de licenciement a été qualifié de « brutal » par certains employés. Burberry, qui emploie 9 169 personnes dans le monde, refuse de préciser le nombre exact de travailleurs concernés. Les responsables syndicaux semblent coordonner les accords de licenciement avec un groupe restreint d’employés, mais les craintes de perdre leur emploi restent élevées parmi le personnel.

 

Contexte économique difficile

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>BURBERRY STREETS POSE SES BAGAGES À NEW YORK

Photo à la Une : © Presse

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus