Vous lisez en ce moment
Bourse : Evergrande tente de rassurer, Barclays se renforce dans le luxe

Bourse : Evergrande tente de rassurer, Barclays se renforce dans le luxe

L’affaire et la menace de la faillite d’Evergrande n’en finissent pas de bousculer les marchés mondiaux et asiatiques. Dans le même temps, la banque britannique Barclays s’invite dans le luxe par le suivi de plusieurs grandes entreprises du secteur, avec des résultats positifs.

 

Journée test pour Evergrande

 

Malgré la hausse des actions asiatiques, les investisseurs restent prudents, voire même inquiets. En cause, la santé fragile d’Evergrande, le géant chinois de l’immobilier au bord de la faillite. Même si les craintes d’un effondrement général et d’une contagion à l’ensemble de l’économie tendent à s’estomper, le chemin à parcourir pour résoudre les problèmes financiers de l’entreprise reste encore long et difficile.

 

Plusieurs signaux ont contribué à apaiser la situation. Mercredi, la Banque populaire de Chine a injecté pas moins de 13,9 milliards de dollars dans le système bancaire pour éviter un effondrement général. De même, la Réserve fédérale américaine a annoncé du jour au lendemain sa volonté de réduire dès novembre ses achats mensuels d’obligations et que des hausses de taux d’intérêts pourraient suivre plus rapidement que prévu. Des annonces assez bien accueillis par les marchés financiers qui ont clôturé sur des valeurs proches de celles d’avant les annonces de la Réserve fédérale américaine.

 

Pour Evergrande et ses investisseurs, la véritable épreuve de force doit avoir lieu ce jeudi, car l’entreprise doit rembourser 83,5 millions de dollars d’intérêts d’obligations aux investisseurs. L’entreprise s’efforce donc non seulement de rassurer les investisseurs mais également d’éviter les défauts de paiement sur un certain nombre d’obligations.

 

Débuts réussis pour Barclays dans le domaine du luxe

 

La banque britannique a débuté sa couverture du secteur du luxe avec une opinion positive. En observant que le secteur du luxe en Europe affichait une croissance séculaire de haute qualité, Barclays s’est, depuis quelques temps déjà, négocié des valorisations historiques. Avec désormais un certain recul, la banque britannique se voit présenter plusieurs opportunités d’achat, et a donc initié le suivi de LVMH et de Kering.

 

Voir aussi

Selon Barclays, le secteur du luxe en Europe est porté par la montée en force de la classe moyenne chinoise ainsi que par l’intérêt des nouvelles générations pour les questions environnementales et sociales, deux points sur lesquels les entreprises suivies par Barclays font des efforts depuis plusieurs années.

 

Lire aussi > LA BOURSE ASIATIQUE EN EAUX TROUBLES

 

Photo à la Une : © Pixabay

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut