Vous lisez en ce moment
Bénéfices records pour les banques américaines

Bénéfices records pour les banques américaines

Les quatre plus grandes banques de consommation américaines ont enregistré un troisième semestre solide : le rebond de l’économie du pays leur a permis de libérer plus de liquidités que la somme qu’elles avaient mises de côté pour faire face aux pertes dues à la pandémie de Covid-19.

 

JPMorgan Chase, Citigroup, Well Fargo ou encore Bank Of America Corp, considérés par les analystes et les économistes comme les baromètres de l’économie au sens large, ont fait état de bénéfices de 28,7 milliards de dollars pour le troisième trimestre, dépassant ainsi les estimations des analystes.

 

Une grande partie de ces bénéfices a été motivé par le déblocage de 6 milliards de dollars de fonds que les banques avaient mis de côté pour faire face aux pertes liées aux prêts pandémiques, pertes qui ne se sont finalement pas matérialisées, notamment grâce à une politique de relance de la part du gouvernement constituée de programmes d’aides, de congés et de remboursement des prêts.

 

Avec le déploiement national de la vaccination qui permet aux américains de se remettre au travail et de reprendre les activités sociales après 19 mois de fermetures d’entreprises et de restrictions, les dépenses de consommation des ménages ont explosé, ont déclaré les banques.

 

La croissance des prêts, une mesure clé étroitement surveillée par les analystes, a toutefois été mitigée à Wall Street. Certains préteurs ont encore du mal à augmenter leurs portefeuilles de prêts, car les consommateurs et les entreprises, alimentés par les fonds des programmes d’aides gouvernementaux, continuent de rembourser leurs prêts.

 

Cependant, les dirigeants des grands banques se montrent, dans l’ensemble, optimistes mais prudents quant au fait que l’économie soit sur une trajectoire saine. Les risques n’ont pas disparu et les inquiétudes liées à l’inflation et à la dernière vague d’infections au Covid-19 restent importants.

 

« Les perspectives de l’économie sont prometteuses », a déclaré jeudi Charles Scharf, directeur général de Well Fargo aux analystes rankhaya.com. « La situation financière des consommateurs reste solide, avec un endettement à son plus bas niveau depuis 45 ans, et un fardeau de la dette inférieur à sa moyenne à long terme. Les entreprises sont également solides ».

Voir aussi

 

 

Lire aussi > RALENTISSEMENT DES INTRODUCTIONS EN BOURSE AU TROISIÈME TRIMESTRE 2021

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut