Crise économique : Jaguar lève 704,5 millions de dollars auprès de banques chinoises et Bentley licencie un quart de ses effectifs

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le secteur de l’automobile de luxe n’échappe pas à l’agitation provoquée par la pandémie du Covid-19. Vendredi dernier, les constructeurs britanniques de voitures de luxe Jaguar Land Rover et Bentley annonçaient simultanément une levée de 704,5 millions de dollars pour l’un et le licenciement d’un quart de son personnel pour le second.

 

L’indien Tata Motors, maison mère de Jaguar Land Rover, a annoncé l’obtention par la marque d’un prêt de 560 millions de livres soit 704,5 millions de dollars. En effet la santé financière du constructeur britannique étant altérée par le contexte économique mondial, ce dernier s’est vu inéligible aux prêts des pouvoirs publics du Royaume Uni.

 

C’est le premier emprunt contracté par la marque auprès de structures de l’Empire du Milieu. Le vice-président de Jaguar Land Rover et directeur financier de la Chine Arthur Yu indique que ce prêt renouvelable de trois ans a été contracté auprès de la Bank of China, ICBC, China Construction Bank, Bank of Communications et Shanghai Pudong Development Bank.

 

Cette collecte de fond intervient alors que les chaînes d’approvisionnement et les ventes des constructeurs automobiles mondiaux rencontrent des difficultés majeures liées à la crise sanitaire. Les ventes en provenance de Chine qui représentaient 25 à 30 % des ventes mondiales de Jaguar Land Rover sont ainsi passées à 50 % au cours des deux derniers mois.

 

De son côté, le constructeur de voitures de luxe Bentley se voit obligé de supprimer 1 000 emplois en raison de la baisse d’activité engendrée par la pandémie.

 

La marque qui appartient au groupe allemand Volkswagen comptait 4 200 personnes dans son fief au Royaume-Uni. Elle indique dans un communiqué avoir proposé des départs volontaires mais n’exclut pas de licencier davantage de salariés.

 

« Perdre des collègues n’est pas quelque chose que nous prenons à la légère mais c’est une mesure nécessaire pour protéger la vaste majorité des emplois qui restent », souligne Adrian Hallmark, PDG de Bentley.

 

« Il s’agit d’une semaine noire pour l’automobile britannique », qui « est solide mais pas invincible », confie Mike Hawes, directeur général de l’association sectorielle SMMT.

 

 

Lire aussi > AUTOMOBILE DE LUXE: LE DG D’ASTON MARTIN REMPLACÉ PAR LE PATRON DE MERCEDES-AMG

 

Photo à la Une : © Jaguar[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le secteur de l’automobile de luxe n’échappe pas à l’agitation provoquée par la pandémie du Covid-19. Vendredi dernier, les constructeurs britanniques de voitures de luxe Jaguar Land Rover et Bentley annonçaient simultanément une levée de 704,5 millions de dollars pour l’un et le licenciement d’un quart de son personnel pour le second. […]

[/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Jaguar[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »customer »][vc_column][vc_column_text]

Le secteur de l’automobile de luxe n’échappe pas à l’agitation provoquée par la pandémie du Covid-19. Vendredi dernier, les constructeurs britanniques de voitures de luxe Jaguar Land Rover et Bentley annonçaient simultanément une levée de 704,5 millions de dollars pour l’un et le licenciement d’un quart de son personnel pour le second. […]

[/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Jaguar[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus