Aurélie Ponnavoy lance le champagne Mademoiselle Marg’O

Aurélie Ponnavoy, oenologue de formation, originaire de l’Aube, lance officiellement avec sa sœur, sa propre marque de champagne : Mademoiselle Marg’O. Épurées, féminines et élégantes, ses cuvées avaient été présentées lors de la Soirée dégustation de champagnes de la Côte des Bars organisée par LUXUS PLUS en 2023, en marge des 20 ans du Groupe Hôtels & Préférence au Pavillon Elysée Té.

 

Le champagne Mademoiselle Marg’O peut officiellement pétiller.

 

Les sœurs Aurélie Ponnavoy, oenologue de formation et Sonia Poissenot, viticultrice, viennent officiellement de s’émanciper du domaine familial avec le lancement de leur propre marque de champagne.

 

Leur domaine situé à Bergères se démarque dans la région de la Côte des Bars par l’exploitation d’un cépage rare dans cette contrée champenoise : le chardonnay.

 

Une histoire familiale

 

Avec un domaine implanté au cœur de l’emblématique Côte des Bars, à quelques encablures de Troyes, Aurélie Ponnavoy et sa sœur ont tenu à perpétuer à leur façon le savoir-faire familial viticole. Planté au sein des villages de Bergères et d’Arrentières, leurs vignes sont en contact avec le mythique sol argilo-calcaire du Kimméridgien.

 

Troisième génération de vignerons, leurs grands-parents avaient eu l’idée assez avant-gardiste de planter des vignes à Bergères, dans la mesure où seules sept familles d’agriculteurs avaient osé produire du vin dans la région.

 

Leurs parents, Edith Berthelot et Hubert Poissenot, ont quant à eux marié les vignes de leurs familles respectives, augmentant ainsi le nombre de pieds de chardonnay pour monter à 40% de la production. Ces agrandissements successifs ont permis au domaine Poissenot-Berthelot de bénéficier d’un vignoble de 7 hectares, que les deux sœurs ont officiellement repris en 2019. Produisant 20 000 bouteilles par an, le domaine familial vend également un peu de raisin.

 

La deuxième et la troisième génération de vignerons composées de Edith Berthelot et Hubert Poissenot et de leurs filles Aurélie Ponnavoy et Sonia Poissenot © Domaine Poissenot-Berthelot

 

Titulaire d’un bac professionnel en horticulture et ayant exercé comme fleuriste pendant 17 ans, Sonia Poissenot se charge d’entretenir les vieilles vignes qui apportent toute la complexité aromatique aux champagnes. Elle veille également à conserver le certificat HVE niveau 3 de leur cave.

 

De son côté Aurélie Ponnavoy, titulaire d’un master œnologie en vins de champagne, a pu exercer dans différents vignobles de France et du Luxembourg. Elle a notamment fait ses armes auprès du domaine Alexandre Bonnet. Aurélie Ponnavoy est aujourd’hui chargée de l’élaboration et de la commercialisation des vins du domaine Poissenot-Berthelot.

 

Un nom synonyme de finesse et d’élégance

 

Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

 

Lire aussi > [LUXUS+ MAGAZINE] CES VITICULTEURS QUI FONT PÉTILLER LE CHAMPAGNE… JUSQU’À L’AUBE (PARTIE 1/3)

 

Photo à la Une : Portrait d’Aurélie Ponnavoy, viticultrice et oenologue © Champagne Mademoiselle Marg’O

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus